HAAAA-lloween

20181028_150509.jpg

20181021_085832.jpg

20170925_150804

 

31 octobre 2018.

Impossible de faire l’impasse sur la fête gaélique de Samhainn. Une institution sur le continent nord-américain. Le fameux « trick or treat » se doit d’être célébré avec les bambins sous peine de les voir tristes de ne pas pouvoir faire leur stock de sucreries pour une année entière !

Les familles font des thèmes, les déguisements à la journée d’école du 31, les enfants inondent les rues de 15h00 à 18h00. Les adultes feront des soirées le samedi précédent avec thème… ben… déguisements+alcool à volonté bien sûr !

Les déguisements y’en a pour tous et pour tous les goûts  : même les animaux peuvent avoir leur costume de Pat Patrouille ou de maitre Yoda.

Il ne faut pas oublier non plus les fameuses citrouilles à décorer et à installer devant la maison pour signifier que la maison est « Halloween-friend » et que les petits Monstres seront accueillis avec des friandises !

Certains quartiers sont réputés pour avoir énormément de maisons participantes, il faut demander conseils autour de soi pour avoir les bons plans !

20181104_075807.jpg

Cette année, nous accueillerons même la première neige le week-end avant Halloween, les citrouilles se couvriront temporairement de flocons. Le temps pour les enfants de  faire quelques glissades en luge avant d’enfiler leur costume,  une fois celle-ci fondue rapidement.

R.

20171001_132028.jpg

 

20171011_115021.jpg

20181028_112604.jpg

 

 

Fall Rhapsody

20181007_132936.jpg

septembre / octobre 2018

La rentrée permet de remettre le rythme scolaire en place. Désormais nous sommes des machines de guerre pour l’organisation des lever/lunch/devoir/coucher pour les trois enfants.
Les révisions durant le temps de trajet, l’occupation de la salle de bain, les lunchs préparés la veille, il est vrai que le fait d’être en « vacances à durée indéterminée » facilite tout de même la reprise.

Les journées sont ponctuées d’entretiens, de journées d’essai, de négociations diverses et variées. Je prends mon temps, dépanne en faisant quelques remplacements au pied levé, la belle vie en toute liberté.

Ce temps libre permet également d’organiser les vacances ! Noël, la Relache, les week-end futurs… etc, la belle vie au rythme des saisons.

Les journées se réduisent et les températures essayent de garder la tête au dessus du zéro. L’été indien ne durera que 3-4 jours mi-octobre avec des températures au dessus de 25 pour ensuite repartir flirter avec les zéros. Les couleurs sortent leurs plus beaux panaches et le panel de nuance reste toujours un régal pour les yeux.

Nous continuerons d’entretenir notre forme en faisant des randonnées au fur et à mesure que les feuilles rougissent comme des jeunes adolescents.

Toujours aussi beau à voir.

Une fête d’anniversaire dans une grotte/accrobranche nous donne encore l’occasion d’en prendre pleins les yeux.

R.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Bon endroit, bon moment

20180906_194531.jpg

septembre 2018

Les jours raccourcissent, la chaleur s’estompe progressivement, place à l’Automne.
La belle saison pour les photographes en herbe, la lumière est plus colorée, moins agressive.

Garde un oeil au ciel au crépuscule, tu dois agir vite et courir pour trouver le bon point de vue. Tu n’auras que quelques minutes pour figer cet instant.

R.

cropped-20180906_211049.jpg

Nos Vacances en Alberta (5/5) : Parc Yoho

20180816_084736.jpg

Août 2018. Carnet de Voyage.

Nous terminons notre périple par un parc beaucoup moins connu mais qui recèle un vrai bijou  (sans faire de jeu de mot) : le Lac Emeraude.

Ce Lac nous aura tellement plu que nous le visiterons pas moins de trois fois et ferons le tour de celui ci complètement. La quiétude et la beauté des eaux laisse vraiment pantois. Nous irons également voir  les chutes de Takakkaw. Plus que des mots, je vous laisse savourer les clichés.

Une grosse mention spéciale aussi pour notre gite dans ce parc, le Truffle Pigs Lodge. Un gite avec restaurant. Le restaurant est tellement délicieux qui nous y mangeront tous les repas de notre séjour au parc Yoho. Le restaurant ne prend pas de réservations durant l’été mais l’attente en vaut réellement le détour ! Notre coup de coeur de l’Été pour le restaurant.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos Vacances en Alberta (4/5) : Parc Jasper

20180813_091611

Août 2018. Carnet de Voyage

Une demi journée de voiture plus tard nous voici au parc de Jasper. Situé plus au Nord la ville ressent moins l’invasion touristique et la ville peut paraitre un peu plus désuète. Tant mieux, nous sommes dans les rocheuses, pas à Vegas !

C’est dans ce parc que nous aurons les deux extrêmes météorologiques : la plus belle journée pour les photos et la pire pour la fumée !
Nous visiterons les chutes Malignes, Sunwapta, Athabasca, les lacs Medicine, Maligne, Edith, nous ferons également de nombreuses randonnées. Sur certaines photos il semblerait y avoir un filtre orangé mais elles sont toutes naturelles. Le smog filtre les ultraviolet et donne une teinte apocalyptique au milieu de la journée. Gros regret d’être monté avec le téléphérique de Jasper en espérant que la fumée se lève mais en fait non… nous ne pourrons donc juger de la vue … forcément.

Notre gros coup de coeur sera également en grande partie grâce à la météo clémente qui a fait tomber la fumée pour une journée. Nous avons traversé le lac Maligne en bateau afin de voir la fameuse « Spirit Island ». Il est possible de louer un kayak pour y accéder également mais cela prendra la journée. La vue est à couper le souffle.

Lors de notre retour nous ne ferons de halte comme nous l’avions prévu au musée Icefields Parkway. Ils ont un skywalk qui  permet d’avoir une vue imprenable sur le glacier et une balade est possible sur celui ci. Mais vu les prix et le peu de visibilité, cela aurait été vraiment jeté de l’argent par les fenêtres. On rajoute donc cela sur la « to-do-list » pour notre retour 😉

R.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos Vacances en Alberta (3/5) : Parc de Banff

20180810_100706.jpg

Août 2018 . Carnet de Voyage.

L’étape suivante sera le parc de Banff. LE parc de l’ouest canadien. Le plus touristique, surtout à cette période de l’année. La ville de Vancouver n’est qu’à quelques tours de roues de voiture et ainsi beaucoup beaucoup beaucoup… beaucoup de touristes.
À tel point que certaines parties du parc ferment lorsque les parking sont complets, et ils le sont à partir de 7h00 du matin !!
Il existe des navettes qui permettent de monter dans les endroits bondés, mais avec 3 enfants prendre le bus nous coupe de beaucoup de marge de manoeuvre en cas d’imprévus (et avec les enfants on ne sait jamais ce qui peut arriver)

Ainsi nous ferons les incontournables Lac Louise, Lac Peyto, Lac Agnès, Johnston Canyon… avec de belles balades à la clef. Nous transiterons souvent par le biais de la « Bow Valley Parkway », une route nationale limitée à 60km qui traverse la forêt de pins, beaucoup plus pittoresque et sympa que l’autoroute en parallèle. Nous aurons même la chance de voir un ourson à une dizaine de mètres de nous.

Notre gros coup de coeur sera pour le Lac Moraine. Superbe lac mais très prisée. Pour y accéder par ses propres moyens ce sera avant 7h00 du matin ou après 17h00. Nous choisirons la deuxième option et vraiment ce lieu est vraiment magique.

À noter que sur les photos, en arrière plan les paysages sont voilés  et cela nous l’aurons tout le long de notre séjour à cause d’un énorme feu de forêt qui sévit à plusieurs centaines de kilomètres de là au niveau du parc de la Kootenay.
Dommage, nous serons obligés d’y retourner pour refaire les photos 😉

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos Vacances en Alberta (2/5): Parc Waterton Lake

20180807_153837.jpg

Août 2018. Carnet de Voyage

La suite de notre périple nous emmènera dans le Sud de l’Alberta, au niveau de la frontières avec les USA. Nous ferons une halte au Smash Head Buffalo Jump, un musée sur les techniques de chasse ancestrale des premières nations, ça tombe bien notre grand a étudié cela en Histoire cette année. Il mettra du concret sur ses cours scolaires. L’apprentissage de la Vie, l’apprentissage de l’utilité du savoir, c’est cela que nous espérons leur enseigner.

La ville de Waterton Lake ressemble à une station balnéaire légèrement oubliée. Les feux d’automne 2017 y sont probablement pour beaucoup. La moitié du parc est partie en fumée et la ligne de front du feu s’est arrêtée aux portes de la ville. Quelques touristes mais rien d’incroyable (nous vivrons pire dans les parcs suivants). Un lac pour des activités nautiques et plusieurs balades à faire mais la plus mémorable restera la randonnée de 6h30 que nous ferons avec mon Grand. Une balade classée parmi les 19 plus effrayantes au monde par National Geographic.
Au début je voulais la faire seul car plus de 18km avec un dénivelé de 700m, c’est pas la promenade tout public.  Mais l’Aîné veut m’accompagner car il se sent capable de le faire. Pour y accéder un bateau part le matin pour déposer les randonneurs au pied de la montagne. L’Aîné de 9 ans est le plus jeune de la quarantaine de personnes sur le bateau. Les autres plus jeunes ont un minimum 12-14 ans.

Nous traversons une forêt de  pin, puis commençons l’ascension qui ne s’arrêtera jamais vraiment durant 9km. Les paysages sont magnifiques, nous marchons au rythme de mon Grand et faisons des pauses de temps en temps.
Après avoir passé une grotte de 1m40 de haut et de 20 mètres de long et grimper à flan de montagne avec une main courante pour éviter de tomber à pic nous arriverons au bord du « Crypt Lake ». De nombreux randonneurs félicitent le petit Garçon de 9 ans qui a terminé cette randonnée magnifique mais qui teste les limite de l’endurance.
Il apprendra à faire des ricochets sur ce Lac qui délimite la frontière avec les USA situé à 2000m d’altitude dans ses eaux bleues émeraudes.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.