Tout va mal quand la patience manque

Découverte ce matin d’un article qui permet de comprendre pourquoi les quotas sont fermés depuis plus de 10 mois, et le resteront probablement encore pour quelques mois de plus…
(http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201505/07/01-4867669-imbroglios-et-rates-informatiques-au-ministere-de-limmigration.php)
Sans titre Sans titre2
Donc on patiente gentiment et dans la bonne humeur !
R.
petite remarque : sur certains forums d’immigration, l’ambiance est relativement délétère… dommage, car des forums d’entraide et d’informations ne devraient pas ressembler à des lieux de règlements de comptes et d’échanges insultants ! Si tu veux passer tes nerfs, prends tes baskets et cours une heure ! A bon entendeur !

3 réflexions sur “Tout va mal quand la patience manque

  1. ATTENTION l’ami car j’ai lu ailleurs que ces ratés informatiques n’étaient pas la vraie raison des changements sur les quotas.

    Ce que j’ai lu disait que la liste d’attente était tellement longue que le gouvernement a décidé de réduire le nombre de nouvelles applications mais ceci N’AFFECTE EN RIEN le nombre de visas accordés qui est de 10,000 par année je crois. Donc, le but serait simplement de faire réduire la liste d’attente pour éviter aux gens d’attendre trop longtemps pour rien.

    Pour ce qui est des ratés informatiques, ils sont hélas bien réels et ils ne se limitent pas à la seule immigration qui est relativement minime comparé à tout le reste qui attend d’être optimisé et modernisé. Mentionnons seulement le gigantesque domaine de la santé où tout sera numérisé et où chaque québécois aura son dossier électroniquement accessible par tous les médecins.

    La raison (que l’on nous sert) de ce flop monumental est que par les années passées, le gouvernement a mis à pied son personnel expert dans plusieurs domaines (informatique, ingénierie, etc) pour réaliser des coupures de budgets afin de balancer le budget de l’état et ce même gouvernement s’est dit qu’il pourrait faire faire ce même travail par des consultants mais çà ne s’est pas passé comme il l’espérait.

    En fait, les consultants ont profité de la situation (plus d’experts au gouvernement pour vérifier et diriger efficacement la travail des consultants) pour faire gonfler les prix en accumulant les retards et livrer des solution informatiques non efficaces. Dans certains cas, les retards sont tellement grands que le nouveau matériel informatique en voie d’installation est DÉJÀ désuet.

    Les conséquences sont aussi au niveau des contrats de construction où il y a eu beaucoup de collusion entre les fournisseurs pour faire gonfler les coûts et des inspecteurs gouvernementaux ont aussi été pris la main dans le sac.

    Tu as sans doute entendu parler de l’UPAC (unité permanente anti corruption) et de la très médiatisé commission Charbonneau…

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_permanente_anticorruption
    http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/commission-charbonneau/
    http://ici.radio-canada.ca/collusion-qc

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s