La vie entre parenthèse

Dans trois jours nous serons le 16 février. .. La fameuse date d’ouverture des quotas informatiques.
2800 places pour 40 000 dossiers dont 20 000 complets (ou quasiment). La force des probabilités tende à nous dire que nous ne serons pas pris… 14% de chance, ce n’est pas nul mais cela reste peu !
Dans trois jours nous serons fixés sur notre sort pour ce début 2016 ; maigre lot de consolation, à priori il y aurait une nouvelle ouverture de quotas en juin 2016, certains parlent de 7000… cela ferait repousser le projet de quelques mois de plus… encore…

Nous avons dîné avec des amis mercredi soir et ils nous ont dit que nous étions déjà parti… que depuis un an nous sommes là bas, dans le coeur et dans la tête. Je pense qu’ils ont raison. 10 000 fois raison : lorsque vous ne projetez pas de vacances car vous souhaitez avoir la possibilité de partir la bas pour attraper un visa temporaire en cas d’échec sur le site internet, lorsque vos achats se font en fonction de si vous pourrez emmener ou non au Québec,  lorsque vous mettez des radios québécoises à la maison quand vous faites à manger,  lorsque vous n’essayez même plus de convaincre vos proches de la bonne décision de ce projet un peu fou car vous le ferez avec ou sans leur aval… je pense que oui,  nous sommes déjà parti.

Pour la petite anecdote, cette semaine nous ne travaillons pas, car nous faisons faire des travaux dans mon cabinet (mise en norme des accès handicapés de nos toilettes/patients)
Il y a trois mois nous avions en tête d’en profiter pour aller au ski afin que les enfants voient un peu de neige et pour leur apprendre à monter sur des skis… avec les aléas du site monprojetquebec et le report de l’ouverture des quotas… nous avons stoppé nos recherches de lieux de vacances : attendons de voir quelle date tombera !

Heureux hasard du calendrier, il se trouve que ma semaine de travaux tombe la semaine de report d’ouverture des quotas !  Du coup nous ne faisons rien, nous nous disons que la neige nous nous en boufferons assez les prochaines années !  Hahaha !

Pour les vacances d’été,  c’est pareil : rien n’est organisé ni réservé pour l’instant : nous aviserons à partir de la semaine prochaine, soit la vie reprend son cours avec l’envoi de la DCSQ et l’attente du précieux sesam, soit nous enfonçons les portes qui se ferment et forçons le destin en se préparant à un plan B…

Le plan B, dans les grandes lignes, serait que l’un de nous deux aille au Québec pour 6-8 mois faire un stage d’équivalence et en même temps rechercher un emploi afin d’envoyer la DCSQ. … Nous squizzerions les quotas avec une offre d’emploi validée !  Le gros point noir serait de passer 6-8 mois séparés des enfants (très dur pour les enfants qui sont habitués à leur deux parents, nous essayons de repartir équitablement les tâches ménagères/enfants )

Nous croisons les doigts et essayons de garder le moral au maximum…

R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s