Mais d’où vient cette idée ?

Nous décollons dans moins de 2 jours. La maison a été rangée, triée, briquée, décrassée ! Un travail de titan géré en grande partie par la Patronne (A l’aise, ça s’est fait facile :p ) Et pourtant de gros soucis familiaux sont venus perturbés notre planning ultra-chargé ce vendredi après-midi : cela coûtera un aller/retour demain pour la Patronne à Nantes dans la journée (pour rappel, nous serons sur le tarmac le lendemain à 12h00)

Après le stress du chat qui restait introuvable à l’heure du départ pour la région parisienne, nous voilà enfin chez mes parents, prêts pour le décollage !

On est grave large 🙂

Demain donc la Patronne partira avec le train de 6h50 de Montparnasse et reviendra 16 heures plus dans cette même gare. Bisou éclair, avant notre départ en vacances. La famille d’abord.
Demain, changement d’argent, histoire que nous ayons un maximum de dollars canadiens ($ CAD). Nous commençons à avoir l’odeur des vacances dans les narines !

Nous avons les photos pour patienter (petit aperçu)

Capture d’écran 2016-07-31 à 18.38.38Capture d’écran 2016-07-31 à 18.39.16

Nous partons avec Air Transat. La réservation des places pour les enfants est gratuite (25$CAD par adulte), nous avons donc réservé 2 places hublots pour prendre une rangée de trois et deux places derrière ou devant. Les garçons sont au taquet pour se coller aux hublots tout le trajet (le deuxième a sorti l’excuse du mal de transport pour avoir une place côté hublot)

Les dernières semaines de boulot ont été riches en déplacement (mariage, barbeuc, réunion associative…etc) et la question qui revient relativement souvent lorsque nous parlons de notre projet (à des personnes au courant depuis longtemps ou des personnes qui sont mises au parfum en direct) est « Pourquoi vous partez ? » ou bien « Qu’est ce qui vous a donné envie de partir ? ».
Vaste sujet, je pourrai en parler des heures (et ceux qui me connaissent savent que je n’exagère même pas lorsque je parle d’heures). Pleins de raisons. Plus ou moins bonnes, certes, ce blog a pas mal servi d’exutoire et de confessionnal : ce projet est personnel et les raisons le sont également.
A travers cette question, je ressens quelque chose de très troublant : les personnes qui me questionnent sont des personnes qui cherchent à entendre des arguments pour les pousser à faire le même choix. Ils veulent connaître quelles sont les différences entre nos envies, et quel a été le facteur déclencheur pour passer le pas. Une impression qu’à travers notre couple, ils essaient de regarder comme si ils étaient dans un miroir.
Souvent la discussion passe au fait qu’ils aimeraient le faire, mais qu’ils ne le peuvent pas (ou pas encore). Des idées vont peut être germer. Si nous le faisons, tout plaquer pour recommencer de zéro notre vie, pourquoi pas eux ?

Les raisons pour nous restent multiples :
– les enfants, l’envie de faire voir d’autres horizons aux enfants,  leur ouvrir de nouvelles chances d’avenir
– l’excitation de la mise en danger en sortant de la zone de confort,
– le climat politique et social de la France
– le défi à relever, et nous n’avons qu’une vie
– Vivre avec notre devise « No Regrets »

Bref nous décollons dans moins de 2 jours et nous allons commencer les fondations de notre nouvelle vie.

R.

Délestage dans les réseaux sociaux

Dernière demi journée de boulot cet après-midi. Les enfants sont à la maison depuis une semaine, nous nous organisons donc avec la patronne pour nous occuper d’eux en alternance. En France, le mois d’août est un mois mort : plus rien ne fonctionne…

Derniers jours avant le décollage pour notre échange de maison ! Derniers jours pour boucler les valises, mais également remettre la maison en ordre (et croyez-moi, avec 3 enfants de moins de 8 ans, cela révèle du miracle si nous y parvenions)

J’attends un rendez-vous avec l’ODQ pour me faire assermenter dès que nous le pourrons.  L’avocat de Montréal propose 2 rendez-vous pour la semaine prochaine, reste à voir quand est-ce que nous aurons une voiture pour y aller. La clinique dans laquelle le stage sera fait nous attend pour passer dire bonjour (avec toute la famille) mi août.
Notre voyage va être organisé comme nous avons l’habitude de le faire : à l’arrache !

Des soucis professionnels/relationnels viennent s’ajouter à cela. Du coup j’ai passé un « petit » coup de balai dans mes contacts Facebook : Avons-nous envie de partager notre vie à des personnes qui ne savent même pas comment s’appelle nos enfants ?
Avons-nous envie d’avoir des « relations » avec des personnes qui ne nous contacterons juste parce que nous avons des contacts au Québec ? Ou avec des personnes qui disent être des amis et qui sont capables du pire afin de servir leurs propres intérêts ?

Je suis passé à 150 contacts FB. Plus de 300 personnes en moins. Désormais je vais pouvoir republier un peu plus sur les réseaux sociaux afin de partager des tranches de vie avec des personnes qui comptent à mes yeux. Arrêter cette hypocrisie de vouloir déballer sa vie « parfaite » au monde entier en cachant les parties non-idylliques.

L’heure du ménage a sonné, et nous n’irons pas avec le dos de la cuillère : marre d’être les pigeons « trop bons, trop co… »

R.

Le beurre, l’argent du beurre, la crémière.

Minute administrative.

A partir de fin septembre, pour pouvoir prendre un avion en direction du canada, il faudra faire une demande d’autorisation de voyage électronique (AVE). La démarche est simple à faire (via internet), il suffit d’avoir son passeport et une carte bleue, un questionnaire plus tard, 7$ en moins et zouh, la demande est faite.

J’ai fait cette demande hier avec mon passeport encore tout chaud sorti du four et j’ai reçu aujourd’hui mon AVE ! Propre, net sans bavure 🙂

wp-1469125908256.jpgFin de la minute administrative.

 

Suite du périple « stage à Gatineau »
Après quelques échanges avec la secrétaire, c’est bon nous avons validé mon arrivée pour le 19 septembre… cependant… dans un mail, elle me fait bien comprendre qu’ils m’attendent le plus tôt possible ! et nous ne cachons pas que si nous pouvions gagner un mois dans mon stage, ça nous arrangerait graaaave !
Donc comme tout était bien mis en place, nous avons envie d’être gourmand et de gratter un peu plus 🙂
En gros si j’arrive à trouver un autre remplaçant pour gérer fin août jusque mi-septembre ça remettrait un peu de challenge dans ce projet qui commence à devenir planplan (mode ironie off)

Donc au plus tard début de stage le 19 septembre, au plus tôt… mystère 😉

R.

 

Mercredi 20 juillet, la journée des bonnes nouvelles !

Cette semaine, c’est canicule ! Le thermomètre est monté à 39°C hier à l’ombre.

Ce matin un mail m’attendait dans la boite :

Capture d’écran 2016-07-20 à 09.38.37.png

Oh yeah ! Mon dossier a passé la commission et le permis de l’Ordre est à portée de main. La dernière étape vient d’être franchie, maintenant, y’a plus qu’à…

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, dans la foulée je reçois un SMS.

Capture d’écran 2016-07-20 à 09.36.24

Re-Oh yeah ! Je vais pouvoir faire ma demande d’AVE avec ce passeport, à priori pas de souci pour me présenter à la douane … ensuite pour passer la frontière ce sera une autre paire de manches 🙂 Mais l’essentiel est là, ÇA AVANCE !!!

Petit aparté sur le site « monprojetquebec », le fameux site qui sélectionne les candidats à l’immigration de manière aussi impartiale qu’un fan qui veut aller à un concert de U2.
Une prochaine salve de dossiers (5000) aura lieu le 16 août… nous serons sur place ! Reste à voir comment nous gérerons notre emploi du temps : depuis plusieurs semaines, nous avons l’idée de demander à un avocat de Montréal spécialisé dans l’immigration de faire notre demande de CSQ (nous avons bien assez à faire avec le stage et la patronne avec toute la maison à gérer seule)
Pour le coût du dossier c’est 3000$ CAD pour toute la démarche (CSQ-RP), donc à voir, peut être que nous délèguerons cette partie qui nous a tant usé, mais conforté sur notre motivation à partir !

Capture d’écran 2016-07-20 à 10.32.06.png

Capture d’écran 2016-07-20 à 10.32.11.png

Quoi qu’il en soit, nous restons confiant sur la suite de notre projet.

De plus je viens de signer mon contrat de remplacement, tranquille jusqu’en mars 2017. La remplaçante est une personne super, sympa et compétente ! Ça va le faire avec mes patients ! Un petit accent chantant de la ville rose va venir égayer l’hiver du centre de la France.

Un ami hier m’a appelé pour me dire qu’il commençait à réfléchir sérieusement à immigrer. Ce copain habite à Nice et avec ce qui vient de se passer là bas en ce 14 juillet… avec 2 petits bouts… leur avenir suscite beaucoup d’interrogations. Mon Gros pèse le pour et le contre, puis prends une décision… elle sera forcément bonne, même si elle ne sera pas forcément la plus simple 😉

R.

je trépigne, tu trépignes, il trépigne…

Lundi, un « joli » cadeau m’attend.

debitODQ

Un débit des 1750$ pour la soumission de mon dossier à l’Ordre (le taux était le 14 juillet à 1220€ pour 1750$, donc il y a eu presque 40€ de frais)
C’est bon, mon dossier sera bien analysé. J’avais reçu la semaine dernière un courriel de la secrétaire de l’ODQ pour me demander les prénoms que je souhaitais avoir sur mon permis d’exercer de l’Ordre.
La commission a lieu ce mardi 19 juillet, et je reste suspendu à ma boite mail comme une mouche qui tourne autour d’un tartine…

Pour faire passer cette attente, je vois ce mercredi midi une remplaçante pour la seconde fois : nous allons signer ensemble un contrat de remplacement ! Coup de bluff, j’ai effectivement trouvé dans les quelques semaines que je m’étais donné une remplaçante. Une grosse épine du pied,  j’ai toujours cru en ma bonne étoile !

Ces dernières semaines nous avons vu beaucoup d’amis (mariage, barbecue, week-end au vert…etc)  Les « au revoir » sont tous drôles : se dire que peut être que nous nous reverrons que dans un an…mais ça va passer vite, vu comment déjà ça avance vite !
Nous ne pourrons pas voir beaucoup d’amis avant la fin de l’été, donc avant mon départ… nous nous organiserons mieux pour le « vrai » départ, car là il est vrai que le temps est compté et qu’il ne faut pas trainer pour faire avancer les choses !

R.

Les montagnes russes… deuxième acte !

Quelques heures… non quelques minutes après avoir publié l’article « Les montagnes russes… » de samedi matin dernier, un gros bas est arrivé :

DSC_9781

Notre jeune chienne a décidé de mettre sa truffe dans notre dossier d’immigration !
Elle a réussi à attraper mon passeport et à faire des confettis avec la première page … à ce moment précis, je touche le fond des abysses…
Le destin s’acharne contre ce permis de travail temporaire et ne souhaite pas me voir partir… rage et colère… rien de bon !

Comment faire ? … la demande vient d’être envoyée avec un numéro de passeport qui ne pourra jamais passer le contrôle aux frontières…

De plus nous sommes à moins d’un mois de notre départ pour le Québec… dur sachant que les délais sont de minimum 4 semaines (avec un allongement des délais lors des périodes de vacances scolaires)

Trop d’éléments s’entrechoquent pour réussir à tout analyser objectivement. Le week-end se passe avec énormément de choses à faire (une des fins de semaines les plus remplies de l’année je pense) et le lundi reprend sur les chapeaux de roues !
Madame réussit à obtenir un rendez-vous d’urgence auprès de la mairie pour faire une demande de passeport en urgence.
Pour l’obtenir il faut justifier d’une urgence médicale (pour soi ou un membre de sa famille) ou bien d’une obligation professionnelle. Ouf, je rentre là dedans avec ma demande de permis de travail ! La responsable de la mairie commence à nous connaitre par coeur et croit même à une blague…  Hélas, non…

Après avoir eu le moral en dessous des chaussettes, ce dernier va remonter en flèche et atteindre un niveau jamais acquis actuellement.

Jeudi matin, nouveau message du CIC… bon ok, allons voir : c’est surement une mise à jour pour dire qu’ils ont bien reçu les documents scannés.

Capture d’écran 2016-07-07 à 12.48.47

euuuh, j’ai bien compris ? la demande est fermée et elle est approuvée ?!??!!

Ouverture de la lettre de correspondance : (je la mets en entier pour le plaisir des yeux)

Capture d’écran 2016-07-07 à 16.28.12

Capture d’écran 2016-07-07 à 16.28.58

Au niveau des dates limites, j’ai un an pour passer la frontière et pour valider ainsi ce PTT.
Sur ce courrier, je comprends que le fait de changer de passeport n’est pas gênant : il faut juste faire une nouvelle demande AVE (pour 7$CAD) pour l’associer au nouveau passeport 🙂

Soulagement ! Normalement ça devrait continuer de le faire à ce rythme ! Voir même que le rythme s’accélère, le tournis commence à nous gagner… Il va falloir activer énormément de chose pour que le stage puisse être débuter au plus tôt.

Deux gros points seront à clarifier au plus vite :

– Tout d’abord la garde des enfants et l’aide à la maison : sur ce point Madame s’active depuis plusieurs semaines : elle sélectionne des CVs de jeunes filles au pair via un gros site internet et échange avec plusieurs d’entre elle afin de choisir la mieux calibrée pour notre famille.
Des skypes sont prévus pour la fin de semaine (un premier a été fait hier soir) les profils ne se ressemblent pas mais sont tous intéressants. La suite du casting dans un prochain article, où nous détaillerons toutes les démarches. (J’ose espérer que Madame prendra la plume pour rédiger son premier post ici même sur ce blog 😉 )

– Deuxième point : quand est-ce que je fais valider ce pu**** de permis temporaire ? La logique voudrait que l’on fasse tamponner mon passeport à notre arrivée au Québec cet été MAIS l’agent aux frontières va-t-il nous croire quand nous lui dirons que nous arrivons en famille et que femme&enfants repartiront à la fin des vacances ? Vu comment ils sont méfiants, ils vont craindre que nous arrivions à 5 pour rester à 5 sur le territoire de manière indéfinie ! Il va falloir montrer patte blanche, mais pas facile, quand nous n’avons que notre parole.

Une amie nous conseille d’appeler l’ambassade pour leur demander leur avis : très bonne idée ! J’irai à la pêche aux bonnes infos sous peu !
Il me faudrait des journées de 30 heures pour réussir à boucler mon planning…

R.

Permis de Conduire International, suite et fin.

DSC_9778

Jeudi dernier, j’ai bien récupéré mon permis de conduire international. Rien de palpitant cette fois-ci : juste 30 minutes d’attente pour occuper le guichet environ 7 secondes et avoir le droit de repartir avec un petit carnet écrit dans pleins de langues du monde entier !

Valable jusqu’en juin 2019… l’eau sera passé sous les ponts d’ici là, et qui sait où nous serons à ce moment là !

R.