J+6 Prise de repères

Voilà moins de 6 jours que je suis arrivé sur le territoire québécois. J’ai l’impression que cela fait des semaines tellement les journées sont chargées et remplies !

La dernière fois, j’avais écrit d’un Starbuck juste avant de prendre possession de mon auto (ne plus dire voiture) pour prendre la direction de Gatineau.
wp-1473628509740.jpg

Petite note à moi même : ne pas utiliser l’application Waze pour rouler sur le territoire canadien : beaucoup moins répandu qu’en France, le peu d’utilisateur le rende un peu moins fiable. Il m’a fait prendre la route par l’Ontario. Sympa, une 4 voie de Montréal jusqu’à Ottawa. Moins Sympa, les bouchons du soir à Ottawa ! Du coup j’ai perdu 1h15 dans le centre d’Ottawa avant de parvenir à traverser l’Outaouais et finir ma course au centre dentaire.

Petite visite du centre et de ma salle de soin. 9 salles de soins, 6 dentistes, 30 personnes en tout, un centre à l’américaine ! Rendez-vous pris pour le début de mon stage le lendemain à 9h00 avec découverte du logiciel et des procédures durant une journée. Ensuite jeudi des patients !

Je n’ai toujours pas de logement et prends donc une chambre dans un hôtel proche du centre dentaire… très cosy, nous devons l’admettre 🙂 Dommage je n’aurai pas le temps d’essayer l’espace Spa…

Prise de fonction au centre dentaire : je suis rattaché à une assistante dentaire au fauteuil et une secrétaire qui vérifiera tous mes actes et mes dossiers informatiques (ouf ! je ne suis pas jeté seul dans l’arène)
Le travail est très plaisant et de tourner en équipe est quelque chose que j’ai toujours apprécié : il faut travailler à la québécoise, pas de patron qui dirige et qui impose ses règles, pas de hiérarchie marquée, nous travaillons à la cool et il ne faut pas prendre les autres de haut ou pour des larbins… (j’en connais qui ne pourrait pas s’intégrer à ce moule …si tu m’entends…) et cette façon de procéder, ça me plait !
Attention, le système de santé québécois à de fort travers, un système qui peut donner le meilleur… à condition d’en avoir les moyens ! Ça me fend le coeur de retirer des dents que je pourrai sauver uniquement parce que le traitement serait hors de prix ici… va falloir s’y faire !

La recherche et la signature du bail de location de mon logement aura pris en tout 1h30. Quelques mails, cinq minutes de voiture, une visite et le tour est joué. C’est cela aussi le canada. Ça va vite, il ne faut pas trainer ou réfléchir des lustres : quand c’est correct, c’est correct ! Du coup je trouve un logement en semi-sous-sol, une chambre, laveuse et sécheuse (lave-linge et sèche-linge) et vaisselle/linge de literie et de bain compris !
Rien que mes vêtements et mes aliments à amener. À 25 minutes de marche du centre dentaire. Dans un quartier tranquille, résidentiel. Bonne pioche 🙂

wp-1473628473993.jpg

wp-1473614349247.jpg

Je n’ai pas eu le temps encore d’aller à la banque pour ouvrir mon compte, ni de contacter la RAMQ pour m’affilier à leur sécurité sociale. Cela sera fait dans la semaine.

Aujourd’hui, dimanche j’ai été un peu flâner dans les environs. Faire quelques courses (magasiner comme on dit ici). Le Québec, l’endroit où vous trouverez un Mac Do dans le supermarché, l’endroit où il y a un rayon entier pour les accessoires de hockey à côté des ustensiles de cuisine, l’endroit où l’on trouve un magasin rien que pour Halloween (mais que vend-il le reste de l’année ???), l’endroit où on propose une poutine avec un fast-food 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je me balade dans les rues, conduis dans la ville, discute avec les vendeurs des magasins. C’est drôle, car il y a une sensation d’être à l’aise dans toutes les situations, comme si nous avions tellement préparé ces instant que malgré le dépaysement, tout est facile et tout se fait simplement… comme un vrai québécois ! Il faut rester conscient que pour l’instant je vis les « noces » de l’expatriation : tout est beau et gentil, d’ici quelques semaines, voir mois, la routine va venir semer le doute dans cette adaptation et il faudra franchir le cap pour s’immiscer totalement dans la société qui nous accueille.

Pour l’instant savourons ce moment délicieux… qui aurait frôlé la perfection si il avait été en compagnie de toute la tribu et ce n’est que partie remise.

R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s