Vacances en Famille 1 / Party de Noël

Donc le jeudi 15 décembre, la tribu a atterri à l’aéroport YUL de Montréal.
Petit conseil pour faciliter le passage à la police des frontières : la Patronne avait en main
– une lettre manuscrite signée dans laquelle je lui donnais mon autorisation pour passer la frontière canadienne en mon absence avec les enfants,
– la photocopie de mon passeport, de mon visa temporaire et de ma promesse d’embauche,
– notre livret de famille en plus des passeports de chacun des enfants.

L’entrée sur le territoire s’est fait sans encombre et un froid polaire était là pour les accueillir.image2-2

Mon planning a été allégé afin de pouvoir répondre aux urgences du cabinet tout en profitant de la famille. C’était donc parti pour quinze jour de folie à 5 dans mon studio (bachelor) de 45 mètres carré (484pieds carré).
Rien n’aura été organisé, ni réservé à l’avance. L’improvisation, un domaine dans lequel notre famille excelle !

Après une courte phase d’adaptation à l’horaire québécoise, le samedi soir se déroulait le Party de bureau (prononcé « poarté »). Isabelle (ma fameuse secrétaire) dégote sa belle-fille pour garder nos enfants qui seront endormis dans leur lit à 19h15. Et la Patronne vient à la découverte de notre premier Party.

RDV à 17h30 pour aller à l’apéro chez Ginette. Le copain (chum) d’Isabelle sera notre taxi aller et retour, ça tombe bien, il prévoit une bordée de 20cm de poudreuse ! Et dans mon monospace (ma van) on peut tenir à 7 !
Apéro au vin et shooters de Sour Puss, la préchauffe commence bien. 19h30 nous arrivons dans une cabane à sucre au fin fond d’une forêt d’érables (cabane à sucre oblige !). Repas québécois de qualité très moyenne, heureusement le vin et l’ambiance sont là. Le repas est pris rapidement car très vite, les tables sont poussées et un chansonnier (guitariste/chanteur) commence à reprendre des tubes québécois et français dans une ambiance très festive.

La Patronne est accueillie les bras ouverts car nombreux sont ceux qui souhaitent rencontrer la (pauvre) personne qui me supporte dans la vie quotidienne (hahaha). Ma place sera dehors à -20 à servir des shooters de Vodka (québécoise) et de Get 27 (français), toute une symbolique et une invitation à festoyer, à se réchauffer.
Je dois admettre tout de même que la soirée passe à une vitesse folle et que je n’ai pas les souvenirs trop clairs sur les derniers instants… une clinique de 40 personnes, ça fait beaucoup de shooters pour trinquer avec tout le monde !
La soirée ne se terminera pas trop tard, vers minuit et demi, mais tout le monde titubera en repartant (sauf les chauffeurs… quoique certains n’étaient pas complètement à jeun).
Un super Party de Noël qui apparement a explosé le record de personnes saoules (chaudes) depuis des décennies.

Notre premier Party, le ton est donné pour les suivants.

R.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s