Jump !

20180513_181221(2).jpg

 

20180430_181507(0).jpg

 

 

 Mai 2018

Trampoline ressorti, foyer ressorti, guimauves grillés,  les plaisirs simples de la Vie en extérieur  reprennent leur droit.

Le rythme effréné du quotidien se retrouve ponctué par des moments hors du temps,  véritables parenthèses qui flottent comme une bulle de savon. Laissons le temps glisser tranquillement et profitons.

R.

20180513_202309.jpg

Musée de la Guerre

Samedi 19 Mai 

Les fêtes d’anniversaire des amis des Enfants relèvent d’un vrai concours d’ingéniosité. La mode ici est de trouver un lieu qui organise la sauterie autour d’un thème. Musées, SPA, parc de jeux, club d’escalade, zone trampoline, tout est bon pour faire plaisir aux bambins.

La palme de l’endroit le plus incongru sera le musée de la guerre d’Ottawa !

Étrange mais apparement notre deuxième a adoré la fête avec ses activités d’énigmes et d’agents secrets.

Parfait pour le reste de la famille car nous avons du monde à la maison et ce musée n’a pas encore été fait. La visite se déroule en une grande boucle qui chemine à travers les différentes périodes de l’Histoire du Canada. Ainsi notre Ainé adorera la période des Premières Nations et des colons français et anglais qu’il a étudié quelques mois auparavant. Ensuite des avions, des navires, des tanks, des armes, des reconstitutions de tranchées de la Grande Guerre, des « boites à sardines » du débarquement en Normandie en 1944, la véritable voiture de parade d’Hitler, un morceau du mur de Berlin…
Très belle surprise et la balade est véritablement enrichissante pour Petits et Grands.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Montréal By Night

Fin Mai.

Le congrès des JDIQ nous a donné la possibilité de visiter Montréal lors de nos soirées. Un hôtel accolé au palais des congrès et ainsi la places d’Armes est à portée de semelle.

Des restaurants à foison, des bars on the Roof, des cafés-concert. Cette fin de semaine de formation nous a permis d’avoir les deux facettes de Montréal « Day and Night »

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Congrès dentaire de Montréal

20180526_174547.jpg

Vendredi 25 Mai 

L’Ordre des Dentistes du Québec (ODQ) a mis en place une politique très rigoureuse sur la formation continue. 90 points de formation à effectuer en trois ans avec au minimum de 30 points annuels, déclaration lors du règlement de la cotisation de pour l’année à l’ODQ à l’appui.

Ils viennent de resserrer la vis afin de ne certifier que les formations que l’Ordre jugent rigoureuses et pertinentes (sauf qu’il semble exister un léger conflit d’intérêt lorsque l’on sait que l’ODQ organise l’équivalent du congrès de l’ADF tous les ans à Montréal, enfin bref, passons)

Ainsi cette année nous nous sommes inscrits pour la première fois au congrès des JDIQ. Un congrès qui permet de mettre à jour ses données scientifiques et ses connaissances en geste de premier secours (obligatoire tous les deux ans). Pleins de conférences, de formations, de TP de tous genres, pour tous les goûts, dans les deux langues officielles du Canada.

Nous opterons avec la Patronne et les deux Frenchies du boulot à aller à une formation « mise à jour complète sur l’endodontie ». Miam ! Trois jours complets à apprendre que nous réalisons correctement nos endos et à apprendre que nos dossiers cliniques doivent être améliorés sur certains points. La moyenne d’âge des congressistes frôle la trentaine à tout casser et nous faisons partie des « vieux » de la salle … l’endo ici mène la vie dure aux jeunes gradués (diplômés) apparement.

L’ambiance est studieuse et peu d’échanges s’opèrent entre les tables. Les intervenants sont très sympas et certains ont un pouvoir inné de capter l’auditorium.
Trois jours pleins à 10heures de cours/TP par jour, ça reste intense.

Ouf ! Nos points de 2018 ont été amassés !

R.

20180526_151421.jpg

Problème à échelle différente

20180519_123909.png

 

12 Mai :

Deux articles apparus avec quelques heures de différence.

Deux préoccupations identiques, deux Continents différents.

Il ne faut pas oublier et garder en tête qu’actuellement le dollar canadien (CAD) est faible par rapport à l’€uro avec un taux avoisinant les 1,55$ pour 1€.

Ainsi en remettant à la même monnaie, l’essence coûte presque 2 fois plus cher à la pompe en France au litre qu’au Canada.

20180519_124050.jpg

Mais que tout le monde se rassure,  le prix semble toujours trop élevé d’un bord ou de l’autre de l’océan.

R.

 

Passement de jambes

Bon nous devons nous confesser, nous n’avons jamais été beaucoup fan de sport…
et encore moins de football (appelé ici « soccer »)

Mais nous restons ouvert d’esprit et lorsque notre deuxième nous demande de l’inscrire au club local, nous lui faisons plaisir.
En France le football garde une image plus ou moins glorieuse, à cause peut-être d’une minorité de supporters qui ont du mal à garder en  tête le bon vieil adage de Pierre de Coubertin « l’important, c’est de participer »

L’Hiver, il parait évident que les terrains de gazon restent impraticables à cause du mètre de neige et des -25°C ambiant, c’est donc en salle que le sport se pratique.
À l’arrivée du Soleil, les matchs d’entrainement se transforment en rendez-vous familial avec sièges pliables, glacières et les petits frères et soeurs qui gambadent dans  l’herbe autour. L’ambiance n’est donc pas à la compétition féroce, aux parents qui hurlent à leur enfant de tacler l’autre ou à insulter l’arbitre.
Ça reste un jeu, surtout à cet âge ci, et un panneau au bord des terrains est là pour le rappeler.

R.

20180531_182506.jpg