Nos Vacances en Alberta (2/5): Parc Waterton Lake

20180807_153837.jpg

Août 2018. Carnet de Voyage

La suite de notre périple nous emmènera dans le Sud de l’Alberta, au niveau de la frontières avec les USA. Nous ferons une halte au Smash Head Buffalo Jump, un musée sur les techniques de chasse ancestrale des premières nations, ça tombe bien notre grand a étudié cela en Histoire cette année. Il mettra du concret sur ses cours scolaires. L’apprentissage de la Vie, l’apprentissage de l’utilité du savoir, c’est cela que nous espérons leur enseigner.

La ville de Waterton Lake ressemble à une station balnéaire légèrement oubliée. Les feux d’automne 2017 y sont probablement pour beaucoup. La moitié du parc est partie en fumée et la ligne de front du feu s’est arrêtée aux portes de la ville. Quelques touristes mais rien d’incroyable (nous vivrons pire dans les parcs suivants). Un lac pour des activités nautiques et plusieurs balades à faire mais la plus mémorable restera la randonnée de 6h30 que nous ferons avec mon Grand. Une balade classée parmi les 19 plus effrayantes au monde par National Geographic.
Au début je voulais la faire seul car plus de 18km avec un dénivelé de 700m, c’est pas la promenade tout public.  Mais l’Aîné veut m’accompagner car il se sent capable de le faire. Pour y accéder un bateau part le matin pour déposer les randonneurs au pied de la montagne. L’Aîné de 9 ans est le plus jeune de la quarantaine de personnes sur le bateau. Les autres plus jeunes ont un minimum 12-14 ans.

Nous traversons une forêt de  pin, puis commençons l’ascension qui ne s’arrêtera jamais vraiment durant 9km. Les paysages sont magnifiques, nous marchons au rythme de mon Grand et faisons des pauses de temps en temps.
Après avoir passé une grotte de 1m40 de haut et de 20 mètres de long et grimper à flan de montagne avec une main courante pour éviter de tomber à pic nous arriverons au bord du « Crypt Lake ». De nombreux randonneurs félicitent le petit Garçon de 9 ans qui a terminé cette randonnée magnifique mais qui teste les limite de l’endurance.
Il apprendra à faire des ricochets sur ce Lac qui délimite la frontière avec les USA situé à 2000m d’altitude dans ses eaux bleues émeraudes.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s