Ça gaz ?

20190214_105026.jpg

Bon sans vouloir raviver la flamme de la revendication première des Gilets Jaunes en France, nous comprenons amplement pourquoi les Canadiens ne se déplacent qu’en énorme bagnole V8 qui consomme du 30L/100km. Le prix de l’essence (appelé gaz, icitte) reste très très abordable.

De plus avec des accords entre les enseignes, notre supermarché propose un rabais de 0.03$/L par tranche d’achat de 50$ ou 75$ (m’en souviens plus), donc avec des grosses courses, il est possible d’avoir un bon de réduction de 0,15$/L.

L’essence ordinaire tape en dessous de 1$ le litre, donc cela donne moins de 0,85$ le litre après rabais ! Le dollars canadien est à 0,66€…
OMG !! Le litre d’essence est à 0,56€ de ce côté de l’océan.

Mon plein de presque 70 litres ne m’a couté que 38€…
Le bémol est que le prix peut prendre près de 0,20$ en une nuit, il faut savoir jouer avec cette augmentation brutale !

Mais cela ne favorise pas à l’économie écologique et à rechercher des alternatives aux énergies fossiles. Dommage que la géopolitique mondiale ne pousse pas les Canadiens à anticiper un peu plus la crise du pétrole qui s’annonce dans les années à venir.

R.

20190208_102538.jpg

Omega, bis repetita

20190204_150948.jpg

début février

Nous irons nous promener dans le parc Omega, un lundi pédagogique. Les journées de congés de écoles dépendent de la commission scolaire à laquelle elles appartiennent. Les Enfants étant dans une école privée, ces jours ne correspondent pas forcément aux écoles voisines.
Ainsi nous arriverons pas longtemps après l’ouverture et serons quasiment seuls sur le safari. Surtout que la météo des média annonçait une pluie verglaçante, la météo aviation non, une fois de plus les avions auront raison. Ainsi le parc nous fera presque une visite privée.
À tel point que les wapitis vont nous courir après durant plusieurs centaines de mètres afin de demander du rab à la distribution de carottes en nous barrant la route !

Nous ferons la visite 2 semaines trop tard pour pouvoir admirer la nonchalance des ours noirs. Tant pis, une autre fois peut être !

Des bons moments et une voiture pleine de bave plus tard, nous voilà sur le retour.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une pensée pour ceux qui galèrent…

20190214_104703.jpg

20190125_090157.jpg

La folie de la vie de l ‘autre côté du terrier d’Alice au pays des merveilles font oublier le début.
Une fois le miroir traversé, nous allons de l ‘avant et regardons moins les barrières franchies en arrière. Cependant nous essayons de rester au courant (de loin) des nouveautés dans les démarches migratoires.

Début février, coup de tonnerre sur les blogs d’immigration canadienne et aux infos canadiennes, le gouvernement élu il y a quelques mois veut supprimer 18 000 dossiers CSQ en cours depuis des années, laissés par le précédent gouvernement…

Oui ce sont les mêmes dossiers pour lesquels nous avions passés des nuits blanches à remplir sur le site Monprojetquebec, à cliquer comme des cons sur la souris de notre ordinateur pour se retrouver 57 000ème dans la file d’attente alors qu’ils n’en prenaient que 5 000. Nous aurions tout donner pour faire partie de ces 18 000 dossiers… nous en avons pleuré de rage et de désespoir… La poignet d’élus ont vu leurs rêves partir en fumée ce début février.
Une simple décision politique peut briser des milliers de familles, des milliers de projets.

20190208_102640.jpg

 

Toutes nos pensées se tournent bien évidemment vers 2 familles de nos Gladiateurs. Réel coup de poing dans l’estomac, il faudra du temps pour se relever de cette nouvelle et surtout refaire le ménage dans ces idées…

Combien de familles parmi ces 18 000 demandes vont passer à autre chose, baisser les bras face à cette nouvelle épreuve qui leur sont infligée injustement ?

Le pire dans tout cela, c’est que le gouvernement veut plus d’immigrants francophones, ils aiment les gens diplômés, ils viennent faire la danse du ventre avec le Président Français. Les québécois sont totalement ignorants sur les difficultés que nous avons à venir travailler chez eux. « Des gens qui travaillent comme vous, nous en voulons plus » me suis-je fait laissé dire.

Mais la réponse à cette situation ubuesque est révélée quelques jours plus tard. Sur les 18 000 dossiers qui seront effacés, la majorité provient de l’Afrique et de l’Asie. Le nouveau gouvernement semble donc simplement faire du ménage en partie à cause de la provenance des dossiers. Le profilage ou le racisme n’est absolument pas toléré ici. Donc la solution qu’ils ont trouvé pour tenir leur engagement niveau immigration est de repartir sur des bases neuves… quitte à avoir des « dommages collatéraux »… mais j’espère me tromper sur les raisons de cette terrible décision.

20190216_170546.jpg20190216_170627.jpg

Les Amis nous pensons à vous et vous savez que nous sommes là pour filer un coup de main. Les plans B, ça nous connait, nous en avons mis en place plusieurs dans notre cercle d’amis, donc nous mettrons à profit nos connaissances pour vous aider.

Nous ne lâcherons pas si facilement, nous sommes des Gladiateurs.

R.