Relâche 3/5 – Powell Lake et Antelope’s Canyon

20190304_192746.jpg

mars 2019

Halte à Page. Ville à la frontière de l’Utah, connue pour son fameux lac : le lac Powell. Énorme lac qui s’étend sur 40km de largeur, très prisé l’été pour ses plages aux allures de stations balnéaires.

En mars, les foules n’envahissent pas les plages de sable et seules quelques voitures trainent par ci par là sur le bord du lac. Oui le plus incroyable reste la possibilité de descendre avec son véhicule jusqu’au abord du lac, à condition de rester prudent de ne pas rester embourber dans le sable !

La ville de Page comprend un barrage qui permet de contrôler le Colorado avant qu’il ne rentre dans le Grand Canyon. Nous ne pourrons visiter le site du HorseShoe car le parking est en travaux et nous aurons une flemme énorme de prendre la navette qui permet d’y accéder. Mais au pied de l’hôtel, nous profiterons un super point de vue lors du crépuscule.

Le lendemain, la visite la plus mémorable est l’Antelope’s Canyon. Site géré par les Navajos, les visites sont payantes (et pas qu’un peu : 40-70$ la visite de une heure par personne) et organisé pour que cela tourne sans retardataire.

Il existe deux canyons : le High et le Low, nous choisirons le Low car moins achalandé, moins longue et moins populaire (et en plus moins cher). La visite dure environ une heure et sillonne le Canyon sur plusieurs centaines de mètres descendant jusqu’à plus de 30 mètres de la surface. La Patronne a une tendance à la claustrophobie, mais la beauté du site fait oublier l’inconfort ! Le guide, Lydell, est exceptionnel et donne des conseils photos permettant de prendre des clichés merveilleux et l’agence est Dixies (plusieurs agences sont en concurrence et nous ne regrettons pas notre choix). En été, la visite doit être plus industrielle, hors saison nous passerons un de nos meilleurs moments de nos vacances.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Relâche 2/5 – Grand Canyon

20190304_111401.jpg

mars 2019

Nos vacances se poursuivent dans l’état voisin, l’Arizona.
Quelques centaines de kilomètres plus loin et 20°C en moins. L’altitude augmente aussi car nous arrivons au versant sud du fameux Grand Canyon.

Nous faisons une halte de deux nuits dans la ville juste avant le péage, à environ 5 miles de l’une des merveilles naturelles du monde.
L’hôtel a un petit air de Shining. Nous avons de la chance de rester deux nuits et de ne pas faire une étape express car la météo le premier jour est mitigé et nous avons réservé un vol en hélicoptère pour survoler le Canyon (assumons que nous soyons des touristes jusqu’au bout !).
Activité météo dépendante, nous aurons réservé le créneau de 9h00 du matin, nous décollerons à 14h30. Pas trop de stress, nous avons prévu large pour cette visite et la piscine est là dans l’hôtel pour patienter la confirmation de vol !

Le lendemain, nous repartirons pour remonter le Grand Canyon vers l’Est. Tout le long de la route, de beaux points de vue, des petites randonnées tranquilles. La température se radoucit au fur et à mesure que la journée avance. Profitons de ces paysages époustouflants !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.