HAAAA-lloween

20181028_150509.jpg

20181021_085832.jpg

20170925_150804

 

31 octobre 2018.

Impossible de faire l’impasse sur la fête gaélique de Samhainn. Une institution sur le continent nord-américain. Le fameux « trick or treat » se doit d’être célébré avec les bambins sous peine de les voir tristes de ne pas pouvoir faire leur stock de sucreries pour une année entière !

Les familles font des thèmes, les déguisements à la journée d’école du 31, les enfants inondent les rues de 15h00 à 18h00. Les adultes feront des soirées le samedi précédent avec thème… ben… déguisements+alcool à volonté bien sûr !

Les déguisements y’en a pour tous et pour tous les goûts  : même les animaux peuvent avoir leur costume de Pat Patrouille ou de maitre Yoda.

Il ne faut pas oublier non plus les fameuses citrouilles à décorer et à installer devant la maison pour signifier que la maison est « Halloween-friend » et que les petits Monstres seront accueillis avec des friandises !

Certains quartiers sont réputés pour avoir énormément de maisons participantes, il faut demander conseils autour de soi pour avoir les bons plans !

20181104_075807.jpg

Cette année, nous accueillerons même la première neige le week-end avant Halloween, les citrouilles se couvriront temporairement de flocons. Le temps pour les enfants de  faire quelques glissades en luge avant d’enfiler leur costume,  une fois celle-ci fondue rapidement.

R.

20171001_132028.jpg

 

20171011_115021.jpg

20181028_112604.jpg

 

 

Fall Rhapsody

20181007_132936.jpg

septembre / octobre 2018

La rentrée permet de remettre le rythme scolaire en place. Désormais nous sommes des machines de guerre pour l’organisation des lever/lunch/devoir/coucher pour les trois enfants.
Les révisions durant le temps de trajet, l’occupation de la salle de bain, les lunchs préparés la veille, il est vrai que le fait d’être en « vacances à durée indéterminée » facilite tout de même la reprise.

Les journées sont ponctuées d’entretiens, de journées d’essai, de négociations diverses et variées. Je prends mon temps, dépanne en faisant quelques remplacements au pied levé, la belle vie en toute liberté.

Ce temps libre permet également d’organiser les vacances ! Noël, la Relache, les week-end futurs… etc, la belle vie au rythme des saisons.

Les journées se réduisent et les températures essayent de garder la tête au dessus du zéro. L’été indien ne durera que 3-4 jours mi-octobre avec des températures au dessus de 25 pour ensuite repartir flirter avec les zéros. Les couleurs sortent leurs plus beaux panaches et le panel de nuance reste toujours un régal pour les yeux.

Nous continuerons d’entretenir notre forme en faisant des randonnées au fur et à mesure que les feuilles rougissent comme des jeunes adolescents.

Toujours aussi beau à voir.

Une fête d’anniversaire dans une grotte/accrobranche nous donne encore l’occasion d’en prendre pleins les yeux.

R.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Bon endroit, bon moment

20180906_194531.jpg

septembre 2018

Les jours raccourcissent, la chaleur s’estompe progressivement, place à l’Automne.
La belle saison pour les photographes en herbe, la lumière est plus colorée, moins agressive.

Garde un oeil au ciel au crépuscule, tu dois agir vite et courir pour trouver le bon point de vue. Tu n’auras que quelques minutes pour figer cet instant.

R.

cropped-20180906_211049.jpg

Tranche de vie, l’été des indiens

20170923_062641

Lever, douche, café/thé, boites à lunch. Le rythme est en place. L’Hiver prend sa place. Beaucoup de rencontres, des fins de semaine bien remplies, finalement d’avoir tout repris de zéro à 6000km de nos anciennes vies ne nous aura pas forcé à nous replier sur nous même.

Le travail, le voisinage, l’école des enfants, les formations professionnelles, tout contribue à nous faire voir de nouveaux gens. En France, nous trouvions que nous n’arrivions pas à voir assez souvent les amis comme nous le souhaitions. Finalement au Québec ça se reproduit : peut être que nous pourrions avoir des journées de 30h, ça nous permettrait d’en profiter pleinement ! hahaha

Le bilan de cette première saison passée en famille ici est très positive, les Enfants adorent et ne regrettent pas leur ancienne vie. Nous, parents, trouvons le rythme éreintant mais sommes conscients que nous en avons encore pour plusieurs mois comme cela avant de réussir à tout équilibrer comme dans notre vie « d’avant ».

Prochaine étape, la saison des neiges. Les Enfants l’attendent de pied ferme.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Les jeux sont faits ? Rien ne va plus !

20171019_183654

Notre dossier dossier fédéral est parti ce lundi 23 octobre 2017 à 16h24 de Gatineau. Direction Sydney, Nouvelle-Écosse (CANADA). La demande pèse 950grammes pour 5 personnes, les documents à remplir se trouvent sur le site du CIC.

Une tonne de formulaire avec un retour d’historique à 10 ans. Noms, prénoms, dates de naissance des membres de la famille, des parents, des frères et soeurs.
Les lieux de résidence, les voyages (TOUS les voyages) à l’étranger, les casiers judiciaires, les emplois occupés, les associations dans lesquelles tu as été membres, etc etc

C’est précis, très précis et il faut sortir les dates sur les dix ans. Donc le dossier sera rédigé, vérifié, imprimé, relu, modifié, corrigé, ré-imprimé. Ensuite niveau documents à fournir ça reste facile vis à vis de la demande CSQ programme travailleurs qualifiés. Rien de bien méchant. Actes de naissances, certificat de mariage, photocopies de passeport et bien entendu un des deux exemplaires CSQ émis pour chaque membre de la famille (en bas de la page, il est noté exemplaire immigration)

Les casiers judiciaires sont demandés pour les pays dans lesquelles vous avez vécu plus de 6 mois. Apparement sauf pour le Canada. Dans le doute, nous demanderons mon casier judiciaire canadien en plus des français pour être sûr de ne pas tomber sur un agent de l’immigration zélé (avec notre chance…). Comptez une soixantaine de dollars pour un casier canadien, avec prise d’empreintes digitales et une bonne semaine de délai pour le recevoir.

Les photos seront prises à la pharmacie (étrange pour des français de devoir aller à la pharmacie pour de photos d’identité !) 20 dollars environ pour avoir 2 photos chacun. Le commis de la pharmacie prend la photo, vérifie les dimensions de la photo et les proportions du visage. Si jamais la photo ne conviennent pas, il suffira de retourner à la pharmacie avec la facture. Leurs bornes permettent d’être quasiment sûr des tailles.

Les frais sont payables en ligne et une fiche à imprimer avec un code barre permet de prouver le règlement. Pour cinq nous décidons de payer la totalité des frais (et non pas en deux fois comme c’est permis), peut être que ça permettra de gagner un peu de temps de traitement. 2500$ pour nous cinq.

Et enfin une chose que nous avons faite de non-conventionnel c’est les visites médicales. La Patronne a passé sa visite médicale pour son permis de travail au mois d’août. Nous voulons l’ajouter directement au dossier car si le traitement prend un peu de retard, sa visite médicale ne sera plus valide (un an avant péremption). La visite prend deux heures pour nous quatre, coûte environ 600$, radio des poumons, prises de sang pour moi en plus des tests de visions pour nous quatre. La benjamine évite le pipi dans le pot, nous autres y avons le droit. La fiche E-médicale est donnée et ajoutée au dossier.

Donc nous décidons de faire un coup de poker et misons tapis. Notre dossier est complet, archi-complet. Reste à croiser les doigts pour que ça passe.

Les délais de traitement sont estimés à 13 mois sur le site du CIC… peut être que nous aurons enfin de la chance dans notre procédure.

delai

Les prochaines étapes sont attendre, attendre et encore attendre.
Normalement nous recevrons l’accusé de réception d’ici un à quatre mois. Ensuite nous attendrons de leurs nouvelles avec peut-être des pièces justificatives à apporter. Ou bien directement la Brune… Rêvons un peu et seul l’avenir nous le dira.

R.

20171017_071907

Une saison à faire blêmir Joe Dassin

20170915_080150

image

WTF ? Non cette capture d’écran n’a pas été prise en Été, mais bien fin septembre. Les saisons et les caprices de Mademoiselle Météo ont été sous le signe des extrêmes pour cette année 2017. Après une tempête de neige record en mars, des inondations du siècle au printemps, des records de précipitations cet été, cet Automne c’est un record de températures qui a été battu !

En effet avoir une canicule fin septembre avec des températures 20° au dessus des normal saisonnières, c’est assez sympa à vivre, surtout après l’Été très mitigé que nous avons eu.

Il faut prendre en compte le facteur Humidex lors des fortes chaleurs, qui donnent des sensations de plusieurs degrés au dessus lors des chaleurs (en dessous lors des grand froid). Quelques jours plus tard, les normales reviennent en force et le gel pointe le bout de son nez. Ces variations de températures aideront les arbres à se parer de leur ramage couleur feu. Reste à voir si le « vrai » été des Indiens tiendra ses promesses : normalement, l’été des Indiens (oui ici c’est l’été DES indiens, va savoir pourquoi) est une remontée des températures pendant plusieurs jours fin octobre après avoir passé le seuil du négatif de manière quotidienne. Donc officiellement cette canicule ne fait pas parti de l’été des indiens !

Nous profitons donc au maximum de ces températures clémentes, un regain de soleil avant l’arrivée du Grand Froid … »Winter is coming ».

R.

20170929_070224.png20170929_195642.png