Guerre des nerfs… guerre de tranchés

Aujourd’hui 16 février, plus d’un mois que nous attendions cette date.
L’emploi du temps était minuté : enfants, repas, dans les starting-blocks pour l’ouverture du site à 14h30 heure française. … tout même jusqu’à la possibilité de rester devant l’ordinateur pendant des heures, voir même passer la nuit devant l’écran à cliquer !
13h00 : je suis calé devant l’ordinateur, la page du site du MIDI ouverte et la touche F5 régulièrement enfoncée.
14h30 : le site commence à ramer… aïe !  Ça s’annonce mal. Je reste confiant et motivé : rien ne me fait douter dans la réussite de notre soumission !
14h31 : pages d’erreur qui s’enchaînent. ..
Et cela durera 2 heures… deux heures de pages d’erreur qui s’enchaînent et qui ne varient pratiquement pas…
Heureusement que nous restons en contact via les réseaux sociaux avec nos amis de galère.
Nos très chers Gladiateurs. Nous sommes 9 dossiers à essayer d’accéder au graal du site. Les 2 heures passent relativement vite car nous jacassons et galerons ensemble.
Au bout de deux heures de clics intensifs, le couperet tombe :
Suite à un bris technique, le site est hors service. Une nouvelle date de soumission sera donnée et il y aura 24h minimum pour s’organiser. …

Stupeur ! Coup de tonnerre !
Faux départ. … Madame a les nerfs en pelotes. Déçue de ce faux départ et de tout ces petits sacrifices qui n’auront servis à rien aujourd’hui. J’essaie de garder le sourire, nous devons garder la tête haute et aller se l’avant !  Quand un de nous flanche, l’autre se doit de le rebooster !
Je suis à bloc et ne veux pas baisser de régime : nous serons dans les quotas de février, je m’en persuade, je n’en doute absolument pas !

Reste à attendre (encore !) les nouvelles du MIDI… attendre, un sport que l’on commence à maîtriser :p

La vie entre parenthèse

Dans trois jours nous serons le 16 février. .. La fameuse date d’ouverture des quotas informatiques.
2800 places pour 40 000 dossiers dont 20 000 complets (ou quasiment). La force des probabilités tende à nous dire que nous ne serons pas pris… 14% de chance, ce n’est pas nul mais cela reste peu !
Dans trois jours nous serons fixés sur notre sort pour ce début 2016 ; maigre lot de consolation, à priori il y aurait une nouvelle ouverture de quotas en juin 2016, certains parlent de 7000… cela ferait repousser le projet de quelques mois de plus… encore…

Nous avons dîné avec des amis mercredi soir et ils nous ont dit que nous étions déjà parti… que depuis un an nous sommes là bas, dans le coeur et dans la tête. Je pense qu’ils ont raison. 10 000 fois raison : lorsque vous ne projetez pas de vacances car vous souhaitez avoir la possibilité de partir la bas pour attraper un visa temporaire en cas d’échec sur le site internet, lorsque vos achats se font en fonction de si vous pourrez emmener ou non au Québec,  lorsque vous mettez des radios québécoises à la maison quand vous faites à manger,  lorsque vous n’essayez même plus de convaincre vos proches de la bonne décision de ce projet un peu fou car vous le ferez avec ou sans leur aval… je pense que oui,  nous sommes déjà parti.

Pour la petite anecdote, cette semaine nous ne travaillons pas, car nous faisons faire des travaux dans mon cabinet (mise en norme des accès handicapés de nos toilettes/patients)
Il y a trois mois nous avions en tête d’en profiter pour aller au ski afin que les enfants voient un peu de neige et pour leur apprendre à monter sur des skis… avec les aléas du site monprojetquebec et le report de l’ouverture des quotas… nous avons stoppé nos recherches de lieux de vacances : attendons de voir quelle date tombera !

Heureux hasard du calendrier, il se trouve que ma semaine de travaux tombe la semaine de report d’ouverture des quotas !  Du coup nous ne faisons rien, nous nous disons que la neige nous nous en boufferons assez les prochaines années !  Hahaha !

Pour les vacances d’été,  c’est pareil : rien n’est organisé ni réservé pour l’instant : nous aviserons à partir de la semaine prochaine, soit la vie reprend son cours avec l’envoi de la DCSQ et l’attente du précieux sesam, soit nous enfonçons les portes qui se ferment et forçons le destin en se préparant à un plan B…

Le plan B, dans les grandes lignes, serait que l’un de nous deux aille au Québec pour 6-8 mois faire un stage d’équivalence et en même temps rechercher un emploi afin d’envoyer la DCSQ. … Nous squizzerions les quotas avec une offre d’emploi validée !  Le gros point noir serait de passer 6-8 mois séparés des enfants (très dur pour les enfants qui sont habitués à leur deux parents, nous essayons de repartir équitablement les tâches ménagères/enfants )

Nous croisons les doigts et essayons de garder le moral au maximum…

R.

Stupeur et Tremblement

 

Oui, plus de deux mois sans donner de nouvelles. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles comme le dit l’adage… hélas pas dans notre cas !

Il m’aura fallu environ deux mois et demi pour reprendre l’envie et le courage de reparcourir le chemin de ce blog qui m’est cher, car d’abord je me dois de te donner des nouvelles à toi, Ô très cher Ami Québécois et aussi car un jour ce blog sera lu par nos proches et ils doivent comprendre par quelles épreuves nous sommes passer pour arriver au bout de nos Rêves !

Petite rétrospective : courant novembre, de nombreux dossiers voient des débits, validant ainsi leur place dans les quotas… pas le notre. Nous sommes confiants et essayons de garder le moral, même si le débit n’arrive pas. Dans notre petit groupe de 10 dossiers, tous les dossiers voient le prélèvement fait ou bien reçoivent un appel de la banque pour leur stipuler le refus. Auprès de notre banque rien… la boule au ventre je prends le téléphone le lundi 30 novembre et appelle le ministère de l’immigration pour voir un peu où en est notre dossier… je tombe sur un monsieur très sympathique et souriant, je donne à plusieurs reprises mon nom, prénom, informations personnelles sur ma situation ou détails de ma vie pour prouver que je suis bien le requérant principal… la couperet tombe : Dossier rejeté pour « faute de paiement »…

Le monde s’écroule autour de moi… dur très dur… après enquête, il s’avère que je me suis trompé dans les numéros de ma carte bleue… la rage monte, les larmes sont difficiles à retenir : je m’en veux comme ce n’est pas possible… du coup il nous faut remonter la pente, mais il faudra environ un bon mois  de lâcher prise pour se reconstruire et digérer cet échec…

La chose positive est que le monsieur du MIDI m’affirme que notre dossier est complet et bien fait, car ils font une analyse pousser avant de valider le règlement, du coup cela met un peu de baume au cœur ! Mais nous serons obligés de passer par la case « inscription informatique » et là l’inconnu fait peur… et pas qu’un peu !

En effet, le site du MIDI annonce qu’à partir de janvier 2016, seuls les dossiers informatiques seront traités. Ils annoncent mis en ligne du site le 05 janvier 2016, pour la création des profil et ouverture des quotas (2800 places) pour le 16 janvier.

Mardi 5 janvier, tentative de connexion sur le site « mon projet Québec »… sans suite : le site connait de fort déboire et le nombre de connexion explose le serveur : il nous faudra 48 heures d’acharnement pour réussir à valider notre compte !
Nous ne nous plaignons pas car certaines personnes n’arrivent même pas à créer leur profil et se font rejeter directement du site, comme des mal-propres !

Au bout de quelques jours, nouvelle qui tombe du site : report d’un mois de la date d’ouverture des quotas ! Bonne ou mauvaise nouvelle, cela dépend de chacun. Le ministère décide de se laisser un peu de répit pour permettre aux gens de créer leur dossier, puis à partir du 25 janvier pour remplir leur profil.
Moi, en bon asiatique que je suis, je décide d’essayer de me connecter quand même pour accéder à mon profil. Il nous faudra pas moins d’une semaine d’acharnement et de nuit blanche pour réussir à y accéder… comble d’ironie, le jour où j’y accède, je dois aller bosser… du coup je me suis fait porter pâle pour passer 9 heures et remplir à 90% le dossier.

Des mises à jour régulier du serveur améliorent parfois les choses (voir les empirent, ça dépend), mais du coup nous sommes devenus des pro du clic, avec un certain rythme, une certaine technique qui permettent d’améliorer les connexions… rien de trèssûr, je pense que la chance joue pour beaucoup !

Aujourd’hui nous sommes le 1 février, dans 15 jours il faudra se connecter pour envoyer le dossier… pas sûr que nous y parvenons, mais il faut garder espoir et le moral, nous le devons si nous voulons avancer. Les dernières semaines ont été très éprouvantes pour madame et moi car le stress, les réveils à 4h du matin pour accéder à des heures creuses à notre dossier. Aujourd’hui le dossier est complet et revérifier plusieurs fois… si nous n’arrivons pas à envoyer, il faudra penser à un plan B. Ce plan B mûrit déjà dans nos têtes, mais pas facile de trouver un bon compromis sans sacrifices.

 

 

19 jours se sont écoulés, mais tant de choses se sont passées…

Petite reprise de contact pour donner des nouvelles. Notre dossier a bien été réceptionné par un certain Ceydu à 12:04, le mercredi 04 novembre ! Bonne nouvelle et soulagement 🙂

Sur le forum d’immigrer.com, les spéculations ont la belle vie avec la question à 15 000$ : « Quand est ce que les quotas vont être atteints ? » Dur d’estimer le nombre de dossiers que le ministère a reçu, sachant que le forum ne représente que le monde francophone et qu’il y a énormément de lecteurs dans l’ombre.

Le mardi 10 novembre, le couperet tombe !Capture du 2015-11-22 10:03:22

Stupeur !! Le forum s’emballe et une nouvelle question remplace l’ancienne
« Quand est ce que ce nombre maximal de dossier papier a été atteint ? »
le 05 novembre, le 09 novembre, le 10 novembre… tout le monde y va de son avis, mais rien de concret et il n’y a qu’une solution : attendre… encore ! De toute façon désormais nous ne pouvons plus changer les choses, donc nous devons prendre notre mal en patience. Certaines personnes ont loupé le coche et sont arrivées après la date de publication du ministère : elles se dirigent donc directement vers l’outil en ligne de janvier 2016 (qui reste très mystérieux dans son usage et sa mise en place)

Quelques jours après, notre amie Céline a été débitée de ses frais de gestion par « immigration Québec » ! Ravis pour elle : nous sommes contents que la première a avoir été prélevée est une membre de notre groupe restreint ! Mais cette nouvelle a un double tranchant : Et nous ??
La parano nous gagne et nous checkons notre compte en banque 100 fois par jour  dans l’angoisse de voir notre débit bloqué par la banque (avec leur systeme anti-fraude), voir notre dossier rejeté car un papier n’a pas été signé etc etc..

Dans notre groupe une membre a vu son règlement refusé par la banque à cause d’un logiciel de protection… les boules ! Pourtant elle avait prévenu sa banque ! Tristesse de voir une amie être bloquée dans sa démarche à cause de l’incompétence des banques…
Les jours défilent et le noyau dur voit ses membres se faire prélever un à un : nous devons avoir un petite dizaine de débit d’enregistrés et nous patientons ! Mais nous y croyons, restons optimistes, il le faut ! Nous tenons le bon boute !

Le vendredi 13 novembre restera probablement marqué dans nos livres d’histoire à cause de cette tuerie qui a eu lieu dans les rues de Paris. Ce vendredi j’étais à Paris pour une formation et nous étions dans un restaurant avec les amis de la formation. Pas le même arrondissement certes, mais un voile étrange s’est déposé sur nous pendant quelques jours… sentiment de haine et d’impuissance. La vie continue, la vie doit continuer pour ne pas laisser la peur gagner, pour ne pas les laisser croire qu’ils gagnent. Nous garderons donc le bon cap et nous réussirons nos objectifs.

Nous avons mangé hier soir avec notre Amie, la voyante. Pour nous, elle a amené son jeu de tarot marseillais. Nous avons donc terminé la soirée par un tirage de carte avec comme questionnement notre projet Québec. Le tirage confirme que nous avons une bonne étoile, nous arriverons au bout de notre projet; les enfants, le travail, la chance, beaucoup de positif.
Seules deux difficultés apparaissent. La première est une séparation temporaire et courte de notre couple : elle sent que notre départ pour le Québec se fera en deux temps donc, pour des raisons professionnelles. La deuxième est un retard, toujours dû à des raisons professionnelles, il semblerait que Madame aura des difficultés à partir de son cabinet…

Nous verrons bien de quoi sera fait notre avenir… en attendant nous continuons de profiter de chaque jour. Et nous patientons…

R.

 

Hier notre vie a peut être pris un énorme virage !

Dernier compte rendu de notre periple dossier CSQ.

Finalement ce week-end nous n’avons pas pu envoyer notre dossier car les transporteurs sont fermés le samedi.
Du coup nous avons fait un périple de 1 200km en 36 heures avec un dossier qui va peut être changer nos vie pour toujours dans le coffre de la voiture.
Retour au bercail dimanche fin d’après midi … retour à la case départ pour notre colis de 3 kg qui contient le résumé de toute notre vie !

Lundi nous travaillons comme des fous et il va falloir s’organiser pour envoyer ce dossier par ups express si nous voulons arriver à Montréal le mercredi 04 novembre !
Madame est désignée pour faire seule cet envoi, accompagnée des trois marmots bien sûr : c’est toujours plus simple !
17:05 : le colis est laissé sur le comptoir … c’est parti pour traverser un océan !

Une joie et un soulagement nous envahit depuis ce moment : le timing est bon et plus rien ne dépend de nous désormais !  Reste plus qu’à attendre… un peu dans l’angoisse, je dois avouer !
Nous avons quelques moments de panique de temps en temps « As tu signé cette feuille? » « As tu bien changé cette date ?  » « est ce que je me suis trompé dans les numéros de la carte visa ? » Mais bon, les dés sont lancés !  Rien ne va plus et c’est parti pour une attente interminable !

Depuis plusieurs mois, je participe à un forum avec des personnes qui attendaient ce moment fatidique et depuis que la date a été annoncée,  des dizaines et des dizaines de membres sont sortis du bois pour poser des questions sur la conception du dossier csq … fatiguant de lire 256 messages par jour… du coup nous avons formé un groupe Facebook pour garder contact avec les premiers membres, nous échangeons sur nos avancées de dossiers jusqu’à Montréal !
Que c’est agréable de lire, rigoler et discuter avec des personnes (inconnues il y encore quelques semaines !) qui partagent les mêmes sentiments !  Je pense qu’un lien très fort est en train de naître entre nous et une solidarité gagne chaque membre !

Le ressentiment le plus difficile je pense est de ne pas pouvoir partager ces moments très fort pour nous avec nos proches. Après quelques de déconvenues et quelques discussions animées nous avons décidé de parler de ce projet le moins possible : la famille, les amis, beaucoup respectent nos rêves mais une partie nous demande de nous justifier constamment… et ils restent sourds à tout argument qui va contre leurs idées, les échanges sont donc stériles. .. dommage, nous comprenons leur point de vue, ils pourraient comprendre le notre sans forcément y adhérer !

Du coup il est vrai que de trouver des compagnons de galère, ça réchauffe le coeur et le moral.

Ce lundi 02 novembre, nous avons envoyés notre dossier CSQ et notre vie a peut être pris un tournant qui modifiera définitivement notre avenir et celui de nos enfants … seul l’avenir nous le dira.

R.

Coup de pied dans la fourmilère !

Hier à 16h00, heure française, coup de tonnerre dans le petit monde de l’immigration québécoise : le ministère de l’immigration du Québec a publié une mise à jour de son tableau des demandes des CSQ…

 

Capture du 2015-10-30 11:28:20 Capture du 2015-10-30 11:29:35Capture du 2015-10-30 11:29:16

Oui, ils viennent de donner une date, enfin du concret ! Attends je lis d’un peu plus près… QUOI ??? « début des réceptions » … le 04 novembre 2015 ?? en version papier ! pour seulement 3500 dossiers !!
Là, tout est chamboulé : des bruits de couloir courent depuis plusieurs semaines, comme quoi le site donnera au moins un mois à l’avance les nouvelles dates et les nouvelles modalités… mais là 6 jours !! ça s’appelle une surprise 🙂

Du coup c’est simple : de la France les délais sont de 3-6 jours pour envoyer un colis (soit par transporteur privé, soit par la poste). Il nous faut envoyer notre carton demain par transporteur si nous voulons être livré le premier jour. Et là un sentiment double nous envahit : une pure excitation de ne pas avoir loupé l’info, un soulagement d’avoir enfin une date, quelque-chose de concret à se mettre sous la dent,
mais un sentiment de stress et de panique naissent simultanément : 6 JOURS !!!
Notre dossier est complet et prêt depuis avril, nous l’avons remis à jour au fur et à mesure, nous sommes parfaits, dans le timing ! Sauf que nous ne pouvons nous empêcher de vérifier 15 000 fois que les documents sont bons, bien signés, bien remis à jour avec les dates d’aujourd’hui…etc etc
La panique nous tient « et si ce papier était périmé ? » « et si ce document n’est pas signé ? » « et si j’ai fait une faute de frappe sur mon adresse ? »
Pour rajouter un peu de panique, hier soir nous étions de sortie et nous partons aujourd’hui pour faire 500km : nous ne pourrons pas avoir quelques jours pour relire le tout tranquillement. Nous embarquerons donc notre dossier pour l’envoyer demain de chez nos amis qui fêtent une crémaillère !

Cette précipitation n’a pas que du mal : notre dossier étant prêt depuis des mois, nous serons probablement dans le premier wagon et ce n’est que justice : nous attendons depuis plus d’un an que le ministère reçoive de nouveau des dossiers, donc j’aurai trouvé cela injuste que nous n’ayons pas un avantage d’avoir tout bouclé depuis plus de 7 mois.
Croisons les doigts, et faisons des incantations vaudou pour que tout se passe au mieux !

Des nouvelles très très bientôt

R.

Modification de la grille de synthèse

Depuis début août, le ministère de l’immigration a publié une nouvelle grille d’évaluation. Grille-synthese

Ils ont supprimé le repêchage par l’oral pour les dossiers qui se trouvaient à la limite des points requis (peut être trop coûteux et trop chronophage) et en contre-partie ils ont abaissé le palier d’admission.
En gros ça ne change pas grand chose : ceux qui atteignaient l’ancienne limite pour l’oral sont admissibles directement désormais.

Bien entendu le ministère se réservent le droit de convoquer n’importe quel candidat au CSQ afin de vérifier le documents fournis.

Donc en gros rien ne bouge, mais octobre approche à grands pas … et les esprits commencent à trépigner 🙂

R.

midi-08-2015