Les Jeux d’Eau

IMG_5937Été 2018

La station de ski qui demeure à 7 minutes en voiture de la maison se transforme en parc aquatique l’été. Même fonctionnement, un forfait pour l’été qui coûte environ 50-60$ permet d’avoir accès en illimité au parc.

Très prisé entre 11h00 et 16h00, il se vide rapidement passé 16h, ainsi nous nous amuserons à y aller après les journées de camps de jour, histoire de dévaler les toboggans et autres glissades avec bouées pendant une heure ou deux plusieurs fois par semaine.

R.

img_5912.jpg

Nuit au Camping

20180729_175934.jpg

Été 2018

Une Amie nous invite à venir sur son terrain de camping. Le Camping (prononcé « kèmeping » avec l’accent américain)  ici est très répandu et populaire. En gros les Québécois partent en majorité soit en vacances resort, soit ils ont un terrain de camping sur lequel ils ont une caravane ou un mobile-home (appelé ici roulotte). Souvent perdu au fin fond de la pampa au bord d’un lac ou d’une rivière, il est coutume de passer ses fins de semaine à pêcher, manger des guimauves (marshmallow) et à se baigner.

Ainsi nous initierons les Enfants au camping le temps d’un week-end. Dormir dans une tente et faire pipi dehors, la plus grande joie des Enfants !

Un week-end loin de tout et de tout réseau téléphonique. Le temps s’arrêtent. Un ciel rempli d’étoiles scintillent tellement les construction de l’humanité reste loin d’ici.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Camps de jour

IMG_5887Les centres aérés

L’école se termine fin juin et reprend fin août. Donc autant dire qu’il faut trouver des moyens pour faire garder les enfants.

Les camps de jours sont là pour ça. Les municipalités proposent des camps de jours à des prix défiants toutes concurrences mais attention, les places s’arracheront aussi vite que la tournée d’adieu des Backstreet Boys. Les écoles aussi bien entendu proposent des services de garde durant les vacances.

Sinon ils existent une multitude de formation privées qui proposent des camps de jour à thème. Sport, Art, multi-activités, tout (ou presque) peut se trouver.

Cette année nous nous sommes pris en retard (comme d’habitude quoi) et nous n’aurons pas une multitude de choix, mais avec notre chance qui ne nous quitte pas nous avons tout de même réussi à dégoter un camp de jour très sympa pour les deux grands (oui la difficulté est que la majorité des camps n’accueillent pas d’enfant de moins de 5 ans).

La Garçons iront donc a un camp musical pour deux semaines. Notre Aîné perfectionnera son piano tandis que le Cadet découvrira le violon (il souhaite en faire depuis des mois car à l’école, un club de violon proposait des cours cette année). ouf ! 15 jours pour voir si le violon lui plait avant de le mettre à des cours pour l’année.

Ils auront donc tous pleins d’activités en rapport avec la musique, le rythme, la lecture de partition et au bout des deux semaines un spectacle de musique pour les différents corps enseignés(chant, piano, guitare, batterie, violon etc)

L’année prochaine nous essaieront peut être le camp golf pour le grand qui souhaite essayer le golf. Nous avons encore le temps de réfléchir pour les autres styles de camps.

R.

 

Dimanche après-midi sur la Terre

IMG_5859

Été 2018

Le beau temps est propice aux invitations. Les repas et apéros s’enchainent mais désormais à l’extérieur. La partie de la rivière au bord de laquelle nous vivons est calme et tranquille. Ainsi cela fait le bonheur pour les Enfants (invités et les notre) pour pagayer avec leurs canoës.

Cela reste plus plaisant et plus reposant que le bateau à moteur à notre avis, mais après chacun ses goûts.

R.

 

Wild Life

Été 2018

Attention lorsque tu conduis. Ici tu vis sur le territoire des animaux sauvages. La nature reprend ses droits après un hiver vigoureux et les bestioles gambadent dans tous le sens. Chevreuils, lapins, moufettes, ratons laveurs, rien ne les arrêtent, pas même le pare-choc de ta voiture. Alors prends garde à toi et à eux.

R.

37644882_10156778565208258_3513147827809157120_n.jpg

Expédition Étape Finale : Entretien

20180709_103429.jpg

Début Juillet 2018

Ainsi lundi matin, je suis déposé 30 minutes en avance devant le pavillon Odonto de l’université Laval à Québec.

La secrétaire qui accueille les candidats est très sympathique et nous papotons un peu en attendant la fin de l’autre entretien. Les candidats ne se croisent pas et il est impossible de savoir combien de personnes seront vues ni combien de dossiers ont été reçu.

L’entretien dure une quarantaine de minutes avec des questions très bateaux. Plus des questions de mise en situation pour connaitre le caractère des candidats qu’une évaluation de connaissance. Je réponds aux questions le plus sincèrement possible car si ils doivent choisir sur le caractère des personnes, il serait contre productif de répondre en se faisant passer pour quelqu’un d’autre.

Fin de l’entrevue, visite des locaux du pôle endodontie (qui permet de ne pas croiser le candidat qui est invité à rentrer dans la salle d’entretien) et puis voilà. Les dés sont jetés.
L’avenir d’une famille dépend de ces 40 petites minutes. Heureusement la prise de décision est rapide et le jury délibère en une semaine.

Le verdict tombe, 2ème sur liste d’attente. Il est peu probable que 2 personnes devant moi se désistent et c’est une place plus qu’honorable pour un gars sorti de nul part et diplômé à 6500km de là. Le manque de réseau a dû me faire légèrement défaut mais aujourd’hui une question nous taraude, dois-je tenter une seconde fois ? Toutes les chances sont de mon côté après cette première tentative plus qu’encourageante. Difficile de se décider car nous avons envie tout de même d’arrêter de mettre nos vies entre parenthèse. Nous nous laisserons l’année pour nous décider, vivons au jour le jour. Ne  faisons pas de plan sur la comète.

R.

20180709_103425.jpg