Une pensée pour ceux qui galèrent…

20190214_104703.jpg

20190125_090157.jpg

La folie de la vie de l ‘autre côté du terrier d’Alice au pays des merveilles font oublier le début.
Une fois le miroir traversé, nous allons de l ‘avant et regardons moins les barrières franchies en arrière. Cependant nous essayons de rester au courant (de loin) des nouveautés dans les démarches migratoires.

Début février, coup de tonnerre sur les blogs d’immigration canadienne et aux infos canadiennes, le gouvernement élu il y a quelques mois veut supprimer 18 000 dossiers CSQ en cours depuis des années, laissés par le précédent gouvernement…

Oui ce sont les mêmes dossiers pour lesquels nous avions passés des nuits blanches à remplir sur le site Monprojetquebec, à cliquer comme des cons sur la souris de notre ordinateur pour se retrouver 57 000ème dans la file d’attente alors qu’ils n’en prenaient que 5 000. Nous aurions tout donner pour faire partie de ces 18 000 dossiers… nous en avons pleuré de rage et de désespoir… La poignet d’élus ont vu leurs rêves partir en fumée ce début février.
Une simple décision politique peut briser des milliers de familles, des milliers de projets.

20190208_102640.jpg

 

Toutes nos pensées se tournent bien évidemment vers 2 familles de nos Gladiateurs. Réel coup de poing dans l’estomac, il faudra du temps pour se relever de cette nouvelle et surtout refaire le ménage dans ces idées…

Combien de familles parmi ces 18 000 demandes vont passer à autre chose, baisser les bras face à cette nouvelle épreuve qui leur sont infligée injustement ?

Le pire dans tout cela, c’est que le gouvernement veut plus d’immigrants francophones, ils aiment les gens diplômés, ils viennent faire la danse du ventre avec le Président Français. Les québécois sont totalement ignorants sur les difficultés que nous avons à venir travailler chez eux. « Des gens qui travaillent comme vous, nous en voulons plus » me suis-je fait laissé dire.

Mais la réponse à cette situation ubuesque est révélée quelques jours plus tard. Sur les 18 000 dossiers qui seront effacés, la majorité provient de l’Afrique et de l’Asie. Le nouveau gouvernement semble donc simplement faire du ménage en partie à cause de la provenance des dossiers. Le profilage ou le racisme n’est absolument pas toléré ici. Donc la solution qu’ils ont trouvé pour tenir leur engagement niveau immigration est de repartir sur des bases neuves… quitte à avoir des « dommages collatéraux »… mais j’espère me tromper sur les raisons de cette terrible décision.

20190216_170546.jpg20190216_170627.jpg

Les Amis nous pensons à vous et vous savez que nous sommes là pour filer un coup de main. Les plans B, ça nous connait, nous en avons mis en place plusieurs dans notre cercle d’amis, donc nous mettrons à profit nos connaissances pour vous aider.

Nous ne lâcherons pas si facilement, nous sommes des Gladiateurs.

R.

Vacances en Famille 3 / Activités avec les enfants

Les journées s’enchaînent et ne se ressemblent pas.
Avec des températures moyennes dignes d’un congélateur, il faut occuper les enfants car les laisser plus de 30 minutes dehors pourrait être assimilé à de la mal-traitance sur enfant … même si pour eux c’était une de leur activités favorites !
Creuser, faire des tunnels, marcher avec de la neige jusqu’à mi-cuisse, essayer de faire de bonhomme de neige, faire des pistes de billes en glace… rien ne bride leur imagination.

Fichier_000(2).jpeg

Pour s’amuser au chaud il existe des centres d’activités  (comme en France) dans lesquels les enfants sont lâchés pendant minimum 1 heure : piscine à balle, toboggans (glissades) , terrain de foot (soccer) en salle, coin petits enfants, etc etc
Tubes et jujube à Gatineau et Cosmic Adventures à Ottawa.
Les enfants s’en donnent à coeur joie. Des étages qui s’emmêlent, des chemins qui se croisent. Un coin canapé pour les parents, un snack pour les petits creux et une demi journée plus tard, tout le monde a passé du bon temps ! (tout le monde a eu du plaisir, oui en France cette expression a une connotation très sensuelle ; ici, elle est utilisée très souvent)

Durant le séjour de la Patronne et des enfants, nous avons eu la joie de passer la journée (l’après-midi pour moi car je travaillais le matin) avec une famille de notre groupe de réseaux sociaux d’immigrés, les Gladiateurs. La Monstro-Family vit actuellement en Ontario, près de Toronto, et est venue passer quelques jours au nord du parc de la Gatineau.
Ainsi nous avons pu profiter ensemble d’une activité typiquement canadienne : la glissade sur tubes !
Le principe est simple, moyennant un forfait, vous pouvez allez glisser sur des pneus de camion sur une piste de neige aménagée au bas d’une station de ski. Un tapis roulant vous remonte jusqu’en haut de la piste pour vous éviter le désagrément de le faire avec vos petites jambes. Forfait journée, demi-journée ou 2 heures, vous choisissez et vous glissez !
C’est drôle et fun, la Patronne et l’Ainé l’ont fait un bon nombre de fois pendant que je m’occupais des deux cadets afin de glisser sur des pistes beaucoup moins impressionnantes. Il existe plusieurs sites autour de Gatineau et les alentours. Celui-ci est celui d’Edelweiss à Wakefield.

Fichier_000(22).jpeg

Enfin, nous avons également fait le musée de l’aviation à Ottawa. (La Patronne et les enfants avaient été au musée des enfants le matin de la journée en compagnie avec la MonstroFamily)
Des avions de tous les âges et de toutes les sortes, une section ISS qui a passionné le Grand, des (vrais) cockpits dans lesquels les enfants (surtout les deux derniers) peuvent toucher aux 100 000 boutons. C’est simple et efficace !

R.

fichier_00019

 

Parenthèse Canadienne

Samedi 23 avril 11h30 à Paris.
Rendez-vous pris par 23 personnes dans un bar-restaurant.

Ce samedi nous avons tenu un petit squatte au bar canadien de Paris, le Moose. Etaient présents de nombreux compagnons de galère, des personnes rencontrées sur internet, des gens virtuels avec qui nous partageons beaucoup, nos doutes, nos joies, nos peines et avec qui nous nous soutenons dans les moments difficiles.
Plus que des pseudos, désormais ce sont devenus de vrais compagnons de route, des amis.
Du coup après plusieurs mois d’échanges virtuels, nous avons décidé de nous rencontrer et quoi de mieux que de se centraliser dans la capital dans LE bar canadien de Paris. Nous étions plus de vingt, et nous avons enfin pu voir nos ganaches autour d’une bonne vieille poutine accompagnée d’une bière (canadienne, cela va de soi). Tous ne furent pas présents, car il a fallu trancher une date convenant à un maximum de personnes. De plus un week-end à Paris ce n’est pas gratuit pour les « provinciaux ».
Sur les 23, seuls 2 personnes venaient de la région parisienne, donc beau score pour les gladiateurs.

Réservation prise pour 11h30, la patronne et moi-même arrivons à 12h00, suite à un retard technique de garde d’enfants. Nous avons décollé du restaurant vers 16h00. Bien entendu nous avons tous pris une poutine bien calorique, digne des meilleurs repas pour tenir un hiver à -45°C ! Certains sont venus en force avec les enfants, la tablée était imposante dans ce bar. De nombreux écrans diffusaient continuellement du sport made in Common Wealth, du hockey sur glace bien sûr, du foot (dire soccer pour faire vraiment québécois) et également du football australien (la découverte du jour, une sorte de rugby sur terrain oval, avec 4 poteaux de chaque côté)

Sur les personnes présentes, quasiment toutes ont leurs dossiers en cours de traitement au ministère de l’immigration, seules 2 dossiers sont en attente d’ouverture de quotas… le notre et celui de la famille de Véronique. Pourtant nous ne nous sentons pas en retard, nous ne doutons pas du projet. Nous avons tellement mûri notre immigration que nous sommes aux mêmes niveaux de réflexion pour l’organisation du déménagement ou la recherche d’écoles pour les enfants. Les profils sont différents, les configurations et les objectifs finaux sont différents, mais tout s’articule autour d’une seule envie : partir au Canada. Des chanceux sont dans le jus car ils préparent leur départ pour cet été 2016, la prochaine fournée sera pour l’été 2017 pour la plupart des autres dossiers, je l’espère très sincèrement.

R.

 

IMAG0367

IMAG0368IMAG0369