The Endless Winter

20190410_193827.jpg

mi-avril 2019

« En Avril, ne te découvre pas d’un fil »
Cet adage n’a jamais été aussi vrai qu’au Québec. Quelques jours avec des températures qui repassent au dessus du point de congélation et tout le monde sort les petites vestes de printemps et les lunettes de soleil.

Nous ne sommes pas assez québécois pour oser changer nos pneus d’hiver dès la fin de la date d’obligation (le 15 mars) et nous avons bien fait ! Comme tous les français immigrés, nous gardons nos pneus hiver jusque fin avril et les remontons mi-octobre (alors que l’obligation débute le 15 décembre !). Tant pis, nous préférons user deux fois plus nos pneus d’hiver que de nous retrouver dans le fossé à cause d’un petit 5cm de neige.

Cette année ne fait pas exception et une belle bordée de 15cm est tombée mi avril ! Et Bim ! La neige tiendra juste le temps de mettre un bazar monstre sur les routes (cf les québécois qui ont monté leur pneus été déjà bien usé par les années précédentes).

La mauvaise saison commence, celle où les déchets remontent à la surface et où les pistes de randonnées ne sont pas encore praticables.
Allez ce n’est que l’affaire de quelques semaines, ensuite le beau temps reviendra (le package moustique à volonté est inclus) et nous pourrons aller arpenter les balades dans le parc de la Gatineau. Mais avant il faut que le neige (aka la « marde blanche » selon les locaux) disparaisse.

Bye bye la neige,  à dans 6 mois !

R.

20190410_194324.jpg20190409_092124.jpg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La tempête du siècle ? Acte II

20190213_085207.jpg

Mi-février 2019

20190216_170719.jpgQuelques semaines après les 30cm à -30°C, une nouvelle tempête s’annonce… mais cette fois-ci ce sera le mardi soir qu’elle tombera. Ils annoncent 40cm, nous aurons près de 50cm dans notre jardin.
Par précaution toutes les écoles seront fermées, les entreprises pousseront les employés à faire du télétravail (pas facile pour les dentistes !), le pays tournera au ralenti. Heureusement que je ne travaille pas ce mercredi, ainsi ce sera une journée de congés au milieu de la semaine avec les Enfants.
Le planning des journées scolaires comprennent des journée pédagogiques « flottantes » qui peuvent être remises en journée de classe en fonction des fermetures causées par la météo.

Nous aurons donc une belle bordée de neige fraiche et nous en profiterons pour aller skier, comme d’habitude 🙂
La poudreuse est superbe, un vrai plaisir de glisse.
La vie continue, un peu plus lent que l’accoutumé, mais ça va l’état d’urgence n’est pas déclaré !

R.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La tempête du siècle ?

20190120_114556.jpg

Il neige à Paris.
Il neige à Montréal.

L’un s’en sort mieux que l’autre. Cependant, les médias font leur chou gras.
D’un côté du 5-10cm ce n’est pas vu depuis des années  (voir des dizaines d’année), ainsi  il faut avertir que la neige ça glisse et qu’il ne faut pas rouler comme des cons sur la  route.

 

20190120_164940.jpg

De l’autre 30cm de neige à -30°C, ça ne c’est pas vu depuis un siècle : soit il fait froid, soit il neige (à -10°C) mais les deux cumulés, non !

Heureusement que cette tempête de poudre blanche est tombée un dimanche, ça a permis d’éviter l’hécatombe sur la route avec des bouchons à perte de vue.
Cela ne nous a pas empêché  bien entendu d’aller pousser une petite glissade à ski : la neige avait une consistance assez incroyable, nous avions l’impression de skier sur des paillettes de scrapbooking !

Bien entendu le jardin se transforme en trek piste triple  losange noir et faire l’ange procure un réel plaisir.20190120_164143.jpg20190120_170853.jpg

Nous ne vous cacherons pas que nous avons bien rigolé au boulot en lisant les infos en France avec les conseils pour survivre à cette incroyable neige qui tombe en Hiver. Il faut dire qu’à défaut de parler des Gilets Jaunes, les médias français parlent de la météo…
« – Ah ben, il y a plus de saison ! regardez toute cette neige… » 😉

Bon trêve de sarcasmes, ici les déneigeurs travaillent d’arrache-pied et le résultat est très bon. Le lendemain des grosses tempêtes les routes ne ressemblent pas trop à un capharnaüm et deux jours après nous pouvons revoir le bitume des routes.

20190120_191415.jpg
La conduite se pratique normalement, pas besoin de conseils extraordinaires : tu freines pas comme un con, tu colles pas le cul de celui devant et tu vires la neige sur ton toit et tout se passera pour le mieux  !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

It’s snowing again… Hallelujah !

Après six mois d’absence, la revoilà !

Dans la joie ou dans la tristesse, nous faisons partie de la première partie bien entendu.
Notre terrain se couvre peu à peu et les Enfants profitent des jours qui ne se couchent pas avant 16h30 pour faire une piste sauvage non homologuée de luge. Des arbres à esquiver, des murs à passer, une pente à 10%, tout est réunis pour faire défiler leur courte vie devant les yeux durant les 15 secondes de descente.

Les triples épaisseurs de vêtements et de la bonne poudreuse amortissent relativement bien leurs inévitables chutes.

Il ne faut pas oublier de changer les pneus (mi octobre pour les français, mi décembre pour la majorité des québécois), faire le plein de lave-vitre, remettre le balai à neige et le booster de batterie au cas où des lumières restent allumer dans la voiture (spéciale dédicace !)

Nous sommes parés pour l’Hiver !

R.

Canada Day

20180701_201802.jpg

 

20180701_165658.png

1er Juillet

Première fête du Canada pour la Patronne. Pour l’occasion cette année le Soleil est au rendez-vous et la chaleur également. En effet  c’est pas  moins de 48°C en ressenti que nous passerons le Canada Day.
Nos Amis M. et A. nous inviterons à venir passer la soirée chez eux car ils ont une vue imprenable sur le parlement du toit-terrasse de leur immeuble.

Ainsi nous pourrons leur souhaiter bonne chance pour leur nouvelle Vie à Montréal et profitez aussi d’un repas avec vue le coucher de Soleil sur le parc de la Gatineau.

Les concerts battent leur plein sur les plaines du Parlement, la chaleur donne un bel air d’été, les gens sont joyeux et de bon humeur. La fête de la St Jean et la fête Canada doivent se vivre de chaque côté de la rivière de l’Outaouais. Les québécois fêteront très peu la Reine et se rabattent donc sur la fête du Québec, une semaine auparavant.

Bons moments. Belle soirée. Merci les Amis et à bientôt.

R.

20180701_214411.jpg

20180702_001613.jpg