Relâche part 1/5 : Death Valley

20190228_162517.jpg

fin février 2019

Cette année nous ne nous ferons pas avoir pour la réservation des vacances de la relâche. Les billets d’avion seront pris 11 mois avant.
Un aller/retour pour Las Vegas.

Une boucle de 1600km est programmée et nous atteindrons même les 2200km au total. Nous atterrirons à Las Vegas pour récupérer notre voiture de location (Sienna neuve avec 2 miles au compteur)  et partir directement vers la Vallée de la mort.
Nous gardons l’étape Vegas pour la fin du voyage.

20190227_143920.jpg20190227_143243.jpgBienvenue aux USA ! Des routes toutes droites, des camions à plusieurs remorques.
Nous traverserons 4 États et débuterons notre périple en Californie.

20190302_112522.jpgL’entrée des parc nationaux aux USA coûte 30-35$ par parc (et le billet est valable 7 jours). Bon ! nous étions un peu à l’arrache et n’avons pas pris la carte « America the Beautiful passes », ce qui est une grosse erreur : la carte revient à 80$, donc au troisième parc, ça devient intéressant. Nous en visiterons 5 donc dommage que nous nous soyons pas réveillés dès le premier parc !

 

La Death Valley est un parc à visiter absolument en février : la température avoisine les 25°-28°C donc très agréable, un avant goût de l’été. Les incontournables seront les Dante view point, Mesquite sand bank, Zabriskie view point, Badwater. Nous ferons notre première journée à les relier.

20190228_202044.jpg

Les deux points de vue sont vraiment à couper le souffle (cf les photos). Les dunes de sable de Mesquite sont étonnantes, les enfants s’amuseront à courir dans ce mini-désert de sable. Badwater est une étendue de sel situé à presque 90 mètres sous le niveau de la mer. Nous comprenons mieux pourquoi la Vallée de la mort porte son nom, traverser cette étendue de sol stérile est impossible sans un stock d’eau conséquent.

20190228_194538.jpgNous ferons une marche de 30mn sous le soleil à 28°C et malgré les chapeaux et lunettes de soleil, nous prendrons un bain de soleil bien intense. L’été sous 45°C à l’ombre, la visite est tout bonnement impossible !

Le lendemain nous ferons un crochet par le parc de Ash Meadows National Wildlife  à coté de la Death Valley et visiterons le Red Rock Canyon National Park à côté de Las Vegas.

20190301_190853.jpg

Le premier est un parc intimiste sans touriste. Nous sommes tombés dessus par hasard : notre route passait devant et nous improvisons assez souvent des haltes au grès des humeur.
Le centre d’accueil présente une jolie présentation avec des vidéos explicatives. Nous passerons plusieurs heures dans ce parc à notre grande surprise. Le fait d’être quasiment seuls,  avoir une hôtesse super gentille, les enfants seront très intéressés par les présentation. Ils gagneront même un badge des jeunes rangers pour les inciter à s’investir dans la préservation des parc nationaux. Une pause intemporelle.

20190301_193148.jpgLa suite nous amène à l’ouest de las Vegas, au Red Rock Canyon, et là nous changeons littéralement d’ambiance. Le parc consiste en une boucle de plusieurs dizaines de kilomètres avec des haltes-randonnées ou points de vue. Beaucoup de touristes et des règles strictes de bonne conduite dans les balades. La course aux plus beaux clichés Instagram fait rage et il fait discipliner les candidats au concours.
Le plus beau défi est de prendre des photos sans personnes dessus. Challenge accepted !

Reprenons la route, faisons un halte avant notre prochaine étape, le fameux Grand Canyon

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

New-York (partie 2)

20180504_184412.jpg

05 Mai 2018

Le samedi et le dimanche seront consacrés aux icônes de la Grande Pomme : « Broadway » et the « Statue of Liberty ». De plus nous irons au musée Intrepid « Sea-Air-Space », les Garçons le qualifieront de meilleur musée de quasi-tout -les-temps. Visite d’un vrai sous-marin, poste de pilotage du porte-avions, photo devant la navette spatiale Apollo et achat du meilleur souvenir possible : la combinaison spatiale américaine avec casque intégré. Le prix du musée n’est pas donné mais ça a valu le coup juste pour les Enfants.

Nous ferons un tour de ferry pour passer devant la statue de la Liberté et finirons la journée en bus avec un  Hop-on/Hop-Off qui passe devant toutes les points névralgiques de New-York. Le seul regret aura été de ne pas monter en haut de la Grande Dame mais nous le ferons lors de notre deuxième visite d’ici peu.

Soirée à Broadway devant un petit spectacle de magie puis achats de touristes. Les Enfants trouveront leur bonheur dans la boutique Lego et Nintendo.

Le dimanche nous passeront voir une amie de promo de la Patronne qui reprend ses études pour obtenir l’équivalence américaine du diplôme de Chicoteuse.

Nous rentrerons à la maison dans la soirée du dimanche, 7 heures de trajet fait d’une traite avec seulement une pause pour manger. Retour à 2h00 du matin, les Enfants ont une journée off (pédagogique) le lundi et la Patronne ne reprend qu’à 13h00. Tous ont dormi pratiquement plus de 4 heures, comme quoi New-york en 4 jours c’est pas si difficile !

La prochaine fois, nous irons surement en avion,car 1h30 de trajet vs 7-8h, ça permet de gagner presque une journée complète de visite. À voir en fonction des prix du billet d’avion, mais il faudra quasiment 15 jours complets pour visiter cette ville, donc le prix en vaut probablement la chandelle. À méditer pour notre escapade future !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Start spreading the news…

20180505_203944.jpg

03 Mai 2018

…I’m leaving today
I want to be a part of it, New York, New York… »

Tant de chansons qui louent la Grosse Pomme, Sinatra en tête de  file !

En ce début mai 2018, nous avons profité d’une longue fin de semaine dans la ville qui ne dort jamais. Nous fêterons nos 10 ans de mariage dans cette ville que nous ne connaissons pas.

Départ le jeudi soir à 21h00 après la journée de travail de la Patronne. Nous ferons le trajet en deux parties. Premier arrêt à la moitié du trajet vers 1h00 du matin dans un petit hôtel sans prétention, juste pour dormir 7 heures. Les Enfants se rendront à peine compte du transfert voiture ->hôtel. Le passage à la douane se fera en 1mn45 grâce au papier vert agrafé lors de notre passage à Niagara Falls à la Relâche. Pratique !

Dodo et décollage à 9h00 de l’hôtel pour arriver vers 13h00 à New-York. Vendredi oblige, le trafic ressemble à Paris le même jour. Nous arriverons par le nord de New-York : Harlem est assez folklorique en voiture, digne du 18ème arrondissement de Paris, heureusement que j’ai fait mes armes en région parisienne donc ça passe à l’aise, mais le changement est radical versus la conduite canadienne.
Le klaxon est utilisé à outrance et gare à toi si tu es marche, les voitures te foncent dessus même si le feu est vert pour les piétons !

Notre point de chute est un bel hôtel aux abords de Central Park. Notre vendredi après-midi sera dédié aux poumons verts New-York. Zoo sans lion-zèbre-girafe et hippopotame. Promenade dans le parc et musée d’histoire naturelle. Le trajet dans les pattes et le ressenti à +35°C finiront d’achever tout le monde et la nuit sera profitable pour tous.

Demain, une nouvelle journée nous attend.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Semaine de la Relâche : 3/3. Welcome to the USA

20180310_080644.jpg

Le retour vers la maison se fera via la rive Sud du lac Ontario. Passage donc de la frontière. Vérification des passeports et achat d’un formulaire I-94W pour chacun d’entre nous. Son coût est de 6$US pour chaque passeport et agrafé sur chacun d’entre eux. Ce formulaire à une validité de 3 mois et doit être rendu au poste de douane lors du dernier passage vers le Canada afin qu’il soit rendu au douane américaine.  Avec le formulaire, le passage en voiture est simplifié et permet de donner une autorisation de tourisme sur le territoire US.

20180308_104922.jpg

Après ces formalités administratives, nous filerons donc vers Rochester. Les chutes de Niagara nous paraissent beaucoup plus joli du côté canadien, pas d’arrêt donc du côté US. Avant de quitter le sol canadien, nous ferons un petit detour dans le conservatoire de papillons des parcs du Niagara. Une petite halte d’une heure trente qui nous a permis de voir des papillons mais également de caresser une moufette apprivoiser.

Notre crochet à Rochester nous laissera 2h30 au Strong Museum of Play, et franchement il aurait mérité que nous y restions au moins le double du temps. Ce musée est une mine d’activité  pour enfants ponctuée d’expositions pour les grands. Nous y resterons jusqu’à la fermeture et la boutique souvenir rescelle de jouets des années 80/90 en état neuf.

Ensuite en route pour Syracuse. L’activité pour les enfants est le MOST, musée des sciences et de la technologie. Belle clôture de notre tournée des musées, beaucoup de souvenir dans nos têtes.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.