Mexico… Mexiiiiiiiiiiiiccooo !

wp-15841019664937096095721998593265.jpg

Mars 2020

…sous le soleil qui chante, hiiii ! »

Cette année pour la relâche, nous avons décidé de faire nos « vrais » québécois : nous avons réservé  la semaine de vacances pour un voyage « dans le Sud » comme on dit ici. Le Sud représente tout ce qui se situe à peu près au niveau du tropique du cancer.

Ainsi cela fait plus d’un an que nous avons nos billets d’avion pour le Mexique, direction Cancun. Enfin nous restons quand même « très français » et les vacances dans un All-inclusive sans trop sortir de l’hôtel, très peu pour nous. Donc nous partons en location de voiture et avons un trajet d’environ 1000km pour les sept jours ici.

Au programme, temples Maya, « Cenote » (sorte de lac sous terrain alimenté par des rivières sous-terraines avec une eau à environ 20-24°C), musées (du chocolat), plages des Caraïbes et piscine, réserve naturelle, bouffe mexicaine. Tout y est pour que nous passions de très belles vacances ! (cf les quelques photos ci dessous)

Le bilan à retenir : les routes ici ne sont pas pires qu’au Québec (nid de poule, dos d’âne de la mort), la conduite est très similaire qu’en France (nervosité), les mexicains adorent les français et nous ne nous sommes jamais sentis en « danger », les meilleurs restaurants sont dans des villes paumées avec des serveurs qui ne parlent qu’espagnol, la visites des sites touristiques doivent se faire à l’ouverture et surtout notre investissement (un rein chacun par an) dans l’école trilingue pour les enfants est payant !
Je m’explique, les enfants comprennent 95% des conversations avec les mexicains et peuvent avoir une discussion simple, les deux grands nous servaient d’interprètes lorsque nous discutions avec des familles mexicaines qui ne parlaient aucun mot d’anglais. Apparement leur accent est très bon car les gens nous l’ont répété à plusieurs reprises durant le voyage.

Notre retour sur le territoire est teinté par l’arrivée au Québec du fameux Covid-19. Nous verrons comment cela va évoluer dans les jours/semaines à venir.
Mais cela n’a pas de quoi nous empêcher de profiter des derniers jours de ski, le neige commence à fondre, vite dépêchons nous !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite sporadique

20190628_191439776913926949382708.jpg

Lundi 09 septembre 2019

Voilà plus de deux mois que ça ne bouge pas beaucoup ici. Les vacances ont fait du bien, le retour fut difficile pour les organismes et la rentrée se déroule tranquillement.

20190620_0920166586514158222398135.jpg

La vie virtuelle est une aventure mais attention à ce qu’elle ne prenne pas le pas sur la vie analogique. Des choses amplement plus importantes se déroulent devant nos yeux et non à travers l’écran du téléphone ou de l’ordinateur.

Après un rythme effréné dans les publications des billets de ce Blog, l’obtention de la résidence permanente a sonné le glas de la course « aux vues ». Il y a beaucoup de choses à dire encore sur notre vie ici, des mésaventures, des conseils à faire circuler, mais je ne veux pas que cela devienne une contrainte. Ainsi les billets se feront à un nouveau rythme, quelques photos ça et là, au grès de nos humeurs. Prenons le temps de vivre.

Durant ces derniers mois nous avons eu des visites, des balades, des voyages, des concerts, des fêtes, des rencontres (notamment avec notre premier ours au parc de la Gatineau), des sorties, des déconvenues. Notre Vie, quoi ! Place aux clichés.

R.

PS : lors de notre voyage nous avons pu avoir le plaisir d’utiliser notre carte de résident permanent pour la première fois à l’arrivée à l’aéroport de Montréal… petite satisfaction que seuls les immigrants peuvent comprendre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Relâche 5/5 – Viva Las Vegas

20190308_175304.jpg

mars 2019

Bienvenue dans la ville la plus artificielle du monde : un désert, des hôtels gigantesques, des bars et des casinos partout, nous sommes bien à Las Vegas !

Notre hôtel sera le Mandalay Bay, nous nous rendrons compte qu’à notre retour que cet hôtel fut le théâtre d’une des plus grandes tueries des états unis, le tireur ayant pris place dans une des suites de l’hôtel pour faire feu.
Nous sommes également en suite et il est vrai que la vue est incroyable : tout Vegas nous ouvre les bras et les Enfants n’ont pas besoin de connaitre les détails sordides de la folie humaine, ils ont les yeux qui pétillent rien qu’en regardant par la fenêtre de notre luxueuse chambre ! Conservons leur innocence encore un peu.
Les couloirs sont à perte de vue et nous avons la chambre au bout d’un de ces corridors infinis ! Nous visiterons le jour de notre arrivée le complexe sous notre suite : l’aquarium Shark Reef, restaurant et le spectacle du Cirque du Soleil One (les Enfants adorent la musique de M.Jackson, donc le spectacle leur en mettra plein la vue).

20190414_074714.jpgLe lendemain, nous irons arpenter la fameuse Strip Avenue avec les boutiques et les hôtels tous aussi délurés les uns que les autres. Des montagnes russes, des boutiques de tous les genres, des parcs d’attractions. Nous passerons une demi journée dans le parc à manège de l’hôtel Circus Circus. Tout reste dans la simplicité ! La Patronne aura le plaisir de réaliser un rêve, voir la fameuse Céline à Vegas.

Bien entendu, les machines à sous et les tables de poker sont omniprésentes à Vegas. Les salles de jeu sont situées le long des grandes artères des hôtels, ainsi les Enfants peuvent passer à proximité, mais il leur est bien entendu interdit de jouer ou s’approcher des machines.
Le détail assez troublant est la possibilité pour les joueurs de fumer devant leur machine, une habitude que nous avons perdu depuis des années en France et au Canada avec les lois de protection du tabagisme passif.

La folie du jeu est même poussée à l’extrême en positionnant des machines à sous dans la salle d’embarquement, histoire de dépenser les derniers dollars qu’il te reste… on ne sait jamais, tu pourrais peut être finalement rentrer en première classe si la chance te sourit !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Relâche 4/5 – Bryce Canyon et Zion Park

20190305_150525.jpg

mars 2019

Nos deux derniers parcs américains seront Bryce et Zion. La neige nous a tant manqué que nous allons en manger. Et même une belle bordée de 5-7cm à Bryce Canyon. Les températures sont douces et la neige colle. Les enfants lanceront des batailles de boules de neige lors des promenades.
Le parc de Bryce aura les points de vue touristiques ouverts, mais la majorité des randonnées sera fermée pour cause de chemins « glissants ». Nous sommes aux états unis alors les principaux sites sont quasiment tous accessibles en voiture. Nous reviendrons à la belle saison pour pouvoir profiter de ce parc magnifique.

Zion est un parc un peu boudé par le tourisme de masse, les infrastructures sont plus modestes et les places de parking plus rare, mais les paysages sont magnifiques et il vaut réellement le détour. Nous arriverons à proximité le jour d’une averse qui provoquera des risques de coulées de boue, nous nous rabattrons sur la piscine de l’hôtel pour patienter et nous lèverons tôt le lendemain matin. Les balades sont très agréables et pas trop difficiles, sauf lorsque nous nous tromperons de chemin et partirons  vers la randonnée Angel’s landing, qui est classée comme l’une des plus difficile du parc, nous ferons une bonne moitié ensemble et avec le deuxième nous irons jusqu’en haut de la montagne à gravir, offrant un panorama magnifique et des clichés fabuleux.

Après environ 15km de marche en tout dans la matinée, nous prendrons la route pour notre étape finale : Las Vegas !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Relâche 3/5 – Powell Lake et Antelope’s Canyon

20190304_192746.jpg

mars 2019

Halte à Page. Ville à la frontière de l’Utah, connue pour son fameux lac : le lac Powell. Énorme lac qui s’étend sur 40km de largeur, très prisé l’été pour ses plages aux allures de stations balnéaires.

En mars, les foules n’envahissent pas les plages de sable et seules quelques voitures trainent par ci par là sur le bord du lac. Oui le plus incroyable reste la possibilité de descendre avec son véhicule jusqu’au abord du lac, à condition de rester prudent de ne pas rester embourber dans le sable !

La ville de Page comprend un barrage qui permet de contrôler le Colorado avant qu’il ne rentre dans le Grand Canyon. Nous ne pourrons visiter le site du HorseShoe car le parking est en travaux et nous aurons une flemme énorme de prendre la navette qui permet d’y accéder. Mais au pied de l’hôtel, nous profiterons un super point de vue lors du crépuscule.

Le lendemain, la visite la plus mémorable est l’Antelope’s Canyon. Site géré par les Navajos, les visites sont payantes (et pas qu’un peu : 40-70$ la visite de une heure par personne) et organisé pour que cela tourne sans retardataire.

Il existe deux canyons : le High et le Low, nous choisirons le Low car moins achalandé, moins longue et moins populaire (et en plus moins cher). La visite dure environ une heure et sillonne le Canyon sur plusieurs centaines de mètres descendant jusqu’à plus de 30 mètres de la surface. La Patronne a une tendance à la claustrophobie, mais la beauté du site fait oublier l’inconfort ! Le guide, Lydell, est exceptionnel et donne des conseils photos permettant de prendre des clichés merveilleux et l’agence est Dixies (plusieurs agences sont en concurrence et nous ne regrettons pas notre choix). En été, la visite doit être plus industrielle, hors saison nous passerons un de nos meilleurs moments de nos vacances.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.