Nos Vacances en Alberta (4/5) : Parc Jasper

20180813_091611

Août 2018. Carnet de Voyage

Une demi journée de voiture plus tard nous voici au parc de Jasper. Situé plus au Nord la ville ressent moins l’invasion touristique et la ville peut paraitre un peu plus désuète. Tant mieux, nous sommes dans les rocheuses, pas à Vegas !

C’est dans ce parc que nous aurons les deux extrêmes météorologiques : la plus belle journée pour les photos et la pire pour la fumée !
Nous visiterons les chutes Malignes, Sunwapta, Athabasca, les lacs Medicine, Maligne, Edith, nous ferons également de nombreuses randonnées. Sur certaines photos il semblerait y avoir un filtre orangé mais elles sont toutes naturelles. Le smog filtre les ultraviolet et donne une teinte apocalyptique au milieu de la journée. Gros regret d’être monté avec le téléphérique de Jasper en espérant que la fumée se lève mais en fait non… nous ne pourrons donc juger de la vue … forcément.

Notre gros coup de coeur sera également en grande partie grâce à la météo clémente qui a fait tomber la fumée pour une journée. Nous avons traversé le lac Maligne en bateau afin de voir la fameuse « Spirit Island ». Il est possible de louer un kayak pour y accéder également mais cela prendra la journée. La vue est à couper le souffle.

Lors de notre retour nous ne ferons de halte comme nous l’avions prévu au musée Icefields Parkway. Ils ont un skywalk qui  permet d’avoir une vue imprenable sur le glacier et une balade est possible sur celui ci. Mais vu les prix et le peu de visibilité, cela aurait été vraiment jeté de l’argent par les fenêtres. On rajoute donc cela sur la « to-do-list » pour notre retour 😉

R.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos Vacances en Alberta (3/5) : Parc de Banff

20180810_100706.jpg

Août 2018 . Carnet de Voyage.

L’étape suivante sera le parc de Banff. LE parc de l’ouest canadien. Le plus touristique, surtout à cette période de l’année. La ville de Vancouver n’est qu’à quelques tours de roues de voiture et ainsi beaucoup beaucoup beaucoup… beaucoup de touristes.
À tel point que certaines parties du parc ferment lorsque les parking sont complets, et ils le sont à partir de 7h00 du matin !!
Il existe des navettes qui permettent de monter dans les endroits bondés, mais avec 3 enfants prendre le bus nous coupe de beaucoup de marge de manoeuvre en cas d’imprévus (et avec les enfants on ne sait jamais ce qui peut arriver)

Ainsi nous ferons les incontournables Lac Louise, Lac Peyto, Lac Agnès, Johnston Canyon… avec de belles balades à la clef. Nous transiterons souvent par le biais de la « Bow Valley Parkway », une route nationale limitée à 60km qui traverse la forêt de pins, beaucoup plus pittoresque et sympa que l’autoroute en parallèle. Nous aurons même la chance de voir un ourson à une dizaine de mètres de nous.

Notre gros coup de coeur sera pour le Lac Moraine. Superbe lac mais très prisée. Pour y accéder par ses propres moyens ce sera avant 7h00 du matin ou après 17h00. Nous choisirons la deuxième option et vraiment ce lieu est vraiment magique.

À noter que sur les photos, en arrière plan les paysages sont voilés  et cela nous l’aurons tout le long de notre séjour à cause d’un énorme feu de forêt qui sévit à plusieurs centaines de kilomètres de là au niveau du parc de la Kootenay.
Dommage, nous serons obligés d’y retourner pour refaire les photos 😉

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos Vacances en Alberta (2/5): Parc Waterton Lake

20180807_153837.jpg

Août 2018. Carnet de Voyage

La suite de notre périple nous emmènera dans le Sud de l’Alberta, au niveau de la frontières avec les USA. Nous ferons une halte au Smash Head Buffalo Jump, un musée sur les techniques de chasse ancestrale des premières nations, ça tombe bien notre grand a étudié cela en Histoire cette année. Il mettra du concret sur ses cours scolaires. L’apprentissage de la Vie, l’apprentissage de l’utilité du savoir, c’est cela que nous espérons leur enseigner.

La ville de Waterton Lake ressemble à une station balnéaire légèrement oubliée. Les feux d’automne 2017 y sont probablement pour beaucoup. La moitié du parc est partie en fumée et la ligne de front du feu s’est arrêtée aux portes de la ville. Quelques touristes mais rien d’incroyable (nous vivrons pire dans les parcs suivants). Un lac pour des activités nautiques et plusieurs balades à faire mais la plus mémorable restera la randonnée de 6h30 que nous ferons avec mon Grand. Une balade classée parmi les 19 plus effrayantes au monde par National Geographic.
Au début je voulais la faire seul car plus de 18km avec un dénivelé de 700m, c’est pas la promenade tout public.  Mais l’Aîné veut m’accompagner car il se sent capable de le faire. Pour y accéder un bateau part le matin pour déposer les randonneurs au pied de la montagne. L’Aîné de 9 ans est le plus jeune de la quarantaine de personnes sur le bateau. Les autres plus jeunes ont un minimum 12-14 ans.

Nous traversons une forêt de  pin, puis commençons l’ascension qui ne s’arrêtera jamais vraiment durant 9km. Les paysages sont magnifiques, nous marchons au rythme de mon Grand et faisons des pauses de temps en temps.
Après avoir passé une grotte de 1m40 de haut et de 20 mètres de long et grimper à flan de montagne avec une main courante pour éviter de tomber à pic nous arriverons au bord du « Crypt Lake ». De nombreux randonneurs félicitent le petit Garçon de 9 ans qui a terminé cette randonnée magnifique mais qui teste les limite de l’endurance.
Il apprendra à faire des ricochets sur ce Lac qui délimite la frontière avec les USA situé à 2000m d’altitude dans ses eaux bleues émeraudes.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos Vacances en Alberta (1/5): Chez les Dinosaures

20180808_055629.jpg

Août 2018. Carnet de voyage

Cet Été nous avons décidé de partir encore plus à l’Ouest de l’Ouest. Lorsque nous parlons Canada à des Français, le cliché le plus facile que nous nous faisons est le fameux lac turquoise au pied des neiges éternelles parsemées de conifères verdoyants.

L’Alberta est une province vaste et très variée. Des plaines à perte de vue aux rocheuses enneigées, en passant par les zones désertiques du parc aux dinosaures. Il faudra choisir en atterrissant à Calgary : soit nous partons vers l’Ouest vers Vancouver, soit vers l’Est vers la région des dinosaures. Avec des enfants de moins de 10 ans avec nous, le choix est vite fait, les grosses villes les attireront plus lorsqu’ils seront adolescents.

Ainsi notre première étape partira à une heure trente à l’Est de Calgary. Drumheller. Les Badlands. The Dinosaur Provincial Park. Villes officielles des dinosaures. Moultes musées, moultes activités sur les dinosaures, parcs gigantesques. Les zones sont arides et parfois la végétation sorte telle des oasis au milieu de ces paysages asséchés.

Nous en prenons pleins les yeux, nous marchons seuls dans des coins qui rappellent l’origine de notre monde.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Temps des fêtes… d’été !

Été 2018

Cette période de l’année est propice à énormément d’activité extérieure. Le froid dure la moitié de l’année, la chaleur l’autre moitié, ainsi tout est excuse pour sortir… tout le temps ! Concert, spectacle, feux d’artifices, fêtes de fin d’année…

Tu ne peux pas t’ennuyer l’été ici si tu cherches à t’occuper. Il y a toujours quelque chose à faire. Reste à se décider quoi choisir !

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nuit au Camping

20180729_175934.jpg

Été 2018

Une Amie nous invite à venir sur son terrain de camping. Le Camping (prononcé « kèmeping » avec l’accent américain)  ici est très répandu et populaire. En gros les Québécois partent en majorité soit en vacances resort, soit ils ont un terrain de camping sur lequel ils ont une caravane ou un mobile-home (appelé ici roulotte). Souvent perdu au fin fond de la pampa au bord d’un lac ou d’une rivière, il est coutume de passer ses fins de semaine à pêcher, manger des guimauves (marshmallow) et à se baigner.

Ainsi nous initierons les Enfants au camping le temps d’un week-end. Dormir dans une tente et faire pipi dehors, la plus grande joie des Enfants !

Un week-end loin de tout et de tout réseau téléphonique. Le temps s’arrêtent. Un ciel rempli d’étoiles scintillent tellement les construction de l’humanité reste loin d’ici.

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Camps de jour

IMG_5887Les centres aérés

L’école se termine fin juin et reprend fin août. Donc autant dire qu’il faut trouver des moyens pour faire garder les enfants.

Les camps de jours sont là pour ça. Les municipalités proposent des camps de jours à des prix défiants toutes concurrences mais attention, les places s’arracheront aussi vite que la tournée d’adieu des Backstreet Boys. Les écoles aussi bien entendu proposent des services de garde durant les vacances.

Sinon ils existent une multitude de formation privées qui proposent des camps de jour à thème. Sport, Art, multi-activités, tout (ou presque) peut se trouver.

Cette année nous nous sommes pris en retard (comme d’habitude quoi) et nous n’aurons pas une multitude de choix, mais avec notre chance qui ne nous quitte pas nous avons tout de même réussi à dégoter un camp de jour très sympa pour les deux grands (oui la difficulté est que la majorité des camps n’accueillent pas d’enfant de moins de 5 ans).

La Garçons iront donc a un camp musical pour deux semaines. Notre Aîné perfectionnera son piano tandis que le Cadet découvrira le violon (il souhaite en faire depuis des mois car à l’école, un club de violon proposait des cours cette année). ouf ! 15 jours pour voir si le violon lui plait avant de le mettre à des cours pour l’année.

Ils auront donc tous pleins d’activités en rapport avec la musique, le rythme, la lecture de partition et au bout des deux semaines un spectacle de musique pour les différents corps enseignés(chant, piano, guitare, batterie, violon etc)

L’année prochaine nous essaieront peut être le camp golf pour le grand qui souhaite essayer le golf. Nous avons encore le temps de réfléchir pour les autres styles de camps.

R.