A/R dossier fédéral

Capture d_écran 2018-01-26 à 18.49.16

Le lendemain de notre dernier billet, l’interminable attente pris fin.

ENFIN !! Après 3 mois et un jour d’attente nous avons enfin reçu notre mail de confirmation de réception de dossier à Sydney, Nouvelle-Écosse (pas celle d’Australie !)

Le mail contient un numéro de d’identification et un numéro de demande. Après plus de 18 mois de sommeil, le compte du CIC est dépoussiéré afin de lier la demande de résidence permanente. Cela permettrait d’accélérer la demande et faciliterait la communication (surtout lors de l’envoi de documents complémentaires)

Lier la demande nécessite de répondre à plusieurs questions contenues dans le dossier (comme la province et la ville souhaitée d’installation) mais cela se fait rapidement : en 3 minutes c’est validé.
Ensuite nous pouvons voir l’avancée de notre dossier en temps réel grâce au compte CIC.

Capture d_écran 2018-01-24 à 11.35.29

Dès le lendemain de la réception de l’A/R, sans même crier gare, notre gentil agent d’immigration valide dans la foulée nos visites médicales passées par anticipation !

Capture d_écran 2018-01-26 à 18.20.24

Youpi ! La chance nous sourit une fois de plus, nous aurons peut être gagné quelques semaines dans l’obtention de notre Brune.
Nous croisons les doigts.

R.

Les jeux sont faits ? Rien ne va plus !

20171019_183654

Notre dossier dossier fédéral est parti ce lundi 23 octobre 2017 à 16h24 de Gatineau. Direction Sydney, Nouvelle-Écosse (CANADA). La demande pèse 950grammes pour 5 personnes, les documents à remplir se trouvent sur le site du CIC.

Une tonne de formulaire avec un retour d’historique à 10 ans. Noms, prénoms, dates de naissance des membres de la famille, des parents, des frères et soeurs.
Les lieux de résidence, les voyages (TOUS les voyages) à l’étranger, les casiers judiciaires, les emplois occupés, les associations dans lesquelles tu as été membres, etc etc

C’est précis, très précis et il faut sortir les dates sur les dix ans. Donc le dossier sera rédigé, vérifié, imprimé, relu, modifié, corrigé, ré-imprimé. Ensuite niveau documents à fournir ça reste facile vis à vis de la demande CSQ programme travailleurs qualifiés. Rien de bien méchant. Actes de naissances, certificat de mariage, photocopies de passeport et bien entendu un des deux exemplaires CSQ émis pour chaque membre de la famille (en bas de la page, il est noté exemplaire immigration)

Les casiers judiciaires sont demandés pour les pays dans lesquelles vous avez vécu plus de 6 mois. Apparement sauf pour le Canada. Dans le doute, nous demanderons mon casier judiciaire canadien en plus des français pour être sûr de ne pas tomber sur un agent de l’immigration zélé (avec notre chance…). Comptez une soixantaine de dollars pour un casier canadien, avec prise d’empreintes digitales et une bonne semaine de délai pour le recevoir.

Les photos seront prises à la pharmacie (étrange pour des français de devoir aller à la pharmacie pour de photos d’identité !) 20 dollars environ pour avoir 2 photos chacun. Le commis de la pharmacie prend la photo, vérifie les dimensions de la photo et les proportions du visage. Si jamais la photo ne conviennent pas, il suffira de retourner à la pharmacie avec la facture. Leurs bornes permettent d’être quasiment sûr des tailles.

Les frais sont payables en ligne et une fiche à imprimer avec un code barre permet de prouver le règlement. Pour cinq nous décidons de payer la totalité des frais (et non pas en deux fois comme c’est permis), peut être que ça permettra de gagner un peu de temps de traitement. 2500$ pour nous cinq.

Et enfin une chose que nous avons faite de non-conventionnel c’est les visites médicales. La Patronne a passé sa visite médicale pour son permis de travail au mois d’août. Nous voulons l’ajouter directement au dossier car si le traitement prend un peu de retard, sa visite médicale ne sera plus valide (un an avant péremption). La visite prend deux heures pour nous quatre, coûte environ 600$, radio des poumons, prises de sang pour moi en plus des tests de visions pour nous quatre. La benjamine évite le pipi dans le pot, nous autres y avons le droit. La fiche E-médicale est donnée et ajoutée au dossier.

Donc nous décidons de faire un coup de poker et misons tapis. Notre dossier est complet, archi-complet. Reste à croiser les doigts pour que ça passe.

Les délais de traitement sont estimés à 13 mois sur le site du CIC… peut être que nous aurons enfin de la chance dans notre procédure.

delai

Les prochaines étapes sont attendre, attendre et encore attendre.
Normalement nous recevrons l’accusé de réception d’ici un à quatre mois. Ensuite nous attendrons de leurs nouvelles avec peut-être des pièces justificatives à apporter. Ou bien directement la Brune… Rêvons un peu et seul l’avenir nous le dira.

R.

20171017_071907

Vu sur un forum

wp-1464721829817.jpg

Quand je dis que j’ai touché le gros lot… oui, avoir une telle offre d’emploi relève de la difficulté mode Legend : ami geek petit clin d’oeil 🙂

Bon demain j’ai ma visite médicale, mais qui a été décalée dans l’après-midi car le médecin n’était pas là finalement le matin, donc j’ai la radio le matin à 10h40, la consult’ à 14h45, mon train qui arrive à 8h54… et pour pimenter le tout une petite grève de la SNCF.

J’ai annoncé aux associés de mon cabinet pour le stage… petit coup dur : je me rends compte que je suis très apprécié et que mon départ va créer un gros vide (« tu mets l’ambiance » comme me dit une consoeur). Tout le monde comprend plus ou moins ma décision et de toute façon ce stage est temporaire (je soupçonne certains espérer secrètement que mon stage ne se déroule pas de manière idéale pour que je reste finalement !! hahaha c’est de bonne guerre :p )

Des potentiels remplaçants sont appelés et le conseil de l’ordre est mis au courant de mon projet de manière officielle, reste plus qu’à croiser les doigts pour que la baraka ne me quitte pas et que je trouve une personne pour me remplacer.

Pour notre organisation familiale, nous creusons vers la piste de la fille au pair ou d’une nanny. Nous avons une chambre d’amis qui pourrait héberger une « tata » ou une « grande soeur » pour les enfants. Affaire à suivre, nous devons commencer les prises de contacts sous peu.
Nous avons lâché l’idée d’appeler quelqu’un de la famille : trop contraignant et trop invalidant pour cette personne qui n’habite pas dans la région. Madame ne peut non plus se permettre de diminuer son activité (surtout qu’elle va avoir un beau rattrapage URSSAF et retraite à cause de la baisse d’activité l’année de sa troisième grossesse)

Je me prends à rêver de l’Outaouais et à aller flâner sur google en me disant que ça se trouve dans 3 mois j’y serai… croisons les doigts

R.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Quand les Québécois bosse, pas de pause !

Après plusieurs échanges de mails avec la personne qui va m’employer, elle me fournit mon numéro d’emploi. En gros pour faire une demande à la citoyenneté et immigration canada (plus connu sous l’acronyme CIC), l’employeur doit faire des démarches pour prouver qu’il n’a pas trouvé de Québécois pour faire le job (en québécois il faut dire LA job).

Cette démarche a été effectuée en moins de 5 jours par la clinique qui m’embauche (en gros il m’a juste fallu donné à mon employeur mon nom, prénom(s), numéro de passeport, date et lieu de naissance, nationalité et adresse actuelle) et BIM ! numéro d’offre d’emploi dans la boite mail 🙂

Pour la partie technique du visa, nous allons m’obtenir un visa temporaire via le programme de mobilité internationale (expérience internationale canada, alias EIC)
la description de la procédure ici.

Maintenant c’est à moi de jouer, je dois créer un compte sur le site du CIC (Canada, pas la banque !), compléter le profil en ligne (environ une vingtaine de questions à remplir), récupérer un casier judiciaire, une lettre de mon employeur et un bilan médical… arghhh ! UN BILAN MEDICAL D’UN MEDECIN AGREE CIC !!
Sans entrer dans les détails passionnants de notre vie personnelle, le prochain week-end de libre pour inviter des amis est le 29 juillet… donc autant dire que là ça va être charrette pour trouver un date pour un aller/retour à Paris rapidement (car sur la liste donnée par le CIC des médecin agrée, il n’y a que Paris qui est à moins de 4 heures de trajet !).

Du coup j’ai passé ma matinée à passer des coups de fil, pour réserver un rendez-vous jeudi prochain (les enfants iront à la cantine, sacrifice obligé pour leur avenir), en plus avec la pénurie de carburant et les grèves SNCF tous les jeudis, je suis vernis. Je tenterai le coup, je m’organiserai. Train réservé pour arriver à 8h30 à Paris pour un RDV à 10h40 au centre de radiologie pour un pneumo-thorax à 2 minutes du médecin, RDV chez le médecin agrée à 12h00, saut au laboratoire d’analyse médical pour une prise de sang et analyse d’urine et re-train de retour à 14h00 départ Montparnasse. J’ai prévu large pour contrer une éventuelle grève de train et des transports… croisons les doigts !

Une fois mon examen médical préliminaire en poche, je pourrai envoyer ma demande de visa, donc normalement jeudi prochain ce sera dans les tuyaux du ministère de l’immigration Québécoise !
Le projet se concrétise sérieusement et passe la vitesse supérieure,
nous y croyons !

R.